Musique / Festivals

Comme chaque année à la même période, les différents théâtres de notes de province et de la capitale ferment leurs portes pendant les fêtes, histoire de se dépoussiérer les planches avant la reprise des hostilités musicales dès la mi-janvier. Un premier mois de l’an de (dis)grâce 2012 durant lequel les désormais traditionnels - petits ou grands - festivals d’hiver déroulent leur line-up à l’envi. Ça commencera d’ailleurs le 17 du côté de la place Flagey et du Marni qui accueilleront, dix jours durant, une édition nouvelle du Winter Jazz Festival. C’est la cinquième du festival bruxellois qui a concocté aux adeptes de mélodies bleutées un programme bien chargé. Le jazzman belge Philip Catherine ouvrira d’abord le bal sur la scène du Marni aux côtés de Nicola Andrioli, et pas moins de vingt musiciens venus de toute l’Europe donneront un grand concert de clôture à Flagey le 28 janvier. Dans l’intervalle, les visiteurs curieux pourront croiser ou découvrir Barbara Wiernik et l’Ensemble Musiques Nouvelles, les improvisations de AsGuests, le groove sensuel de Loumèn, les rimes de Frown-I-Brown, le trio manouche de Marquito Velez et la chanteuse Sinne Eeg accompagnée de son big band danois.

Plus tard, c’est la cité des cinq clochers qui se mettra au diapason à l’occasion du Tournai Jazz Festival, du 27 au 29 janvier. Ainsi, seront conviés en terres hennuyères, l’incontournable Toots Thielemans et Philip Catherine (encore lui), mais aussi Terez Montcalm, le Thierry Crommen quartet, Eric Legnini et les musiciens de l’Afro Jazz Beat, Maria Joao, David Linx et le Brussel Jazz Orchestra pour six soirées concerts jalonnées d’expos, d’ateliers et de spectacles destinés aux plus petits.

Le 28 janvier, les TransArdentes - devenues incontournables et sur lesquelles nous nous attarderons plus longuement dans une prochaine "Libre Culture" - investiront pour la quatrième année consécutive les halles de Coronmeuse à Liège, et empliront l’endroit des basses et autres soubresauts électroniques de Cassius, Birdy Nam Nam ou encore Simian Mobile Disco.

Mais la vraie nouveauté de ce début d’année sera sans conteste la nouvelle mouture des Boutik’Rock et d’EntreVues qui fusionnent pour ne faire qu’un. Plus de lèche-vitrines donc, mais un tremplin nommé ProPulse pour lancer le plus loin possible les pousses les plus prometteuses du royaume de Belgique (ou plutôt de la Fédération Wallonie-Bruxelles). L’événement aura lieu du 30 janvier au 4 février inclus, et fera honneur à tous les arts de la scène, le temps de septante spectacles dans trois lieux bien distincts. Flagey ouvrira d’abord sur une journée placée sous le signe de la musique classique, destinée aux professionnels. Les Halles de Schaerbeek proposeront, elles, trois journées de danse et de théâtre, également uniquement réservées aux programmateurs, managers et membres des médias. Enfin, le Botanique sera, quant à lui, ouvert en soirée à tous les curieux, du 1er au 4 février, pour une trentaine de concerts où on croisera en pagaille Veence Hanao, Kiss&Drive, Noa Moon, Applause et bien d’autres.

Enfin, nous regretterons la disparition cette année, pour raisons budgétaires, du D’Hiver Rock Festival qui ne soufflera donc pas sa dixième bougie en 2012.