Musique / Festivals

C’est le propre des chefs-d’œuvre de s’adresser directement à l’émotion à travers les formes les plus complexes : avec "El Retablo de Maese Pedro" tel que présenté au Bozar, le public - dont 1 300 enfants, en avant-première, vendredi (voir article dans ce numéro) - sera comblé ! Comme le titre ne l’indique pas, ce court opéra de Manuel de Falla, créé à Paris en 1923, s’inspire du "Don Quichotte" de Cervantès, dont il isole un épisode particulièrement pittoresque où le héros s’en prend non pas à des moulins à vent, mais à des marionnettes

Du texte original à celui de de Falla (qui écrivit lui-même le livret), de la scène d’opéra à celle du castelet ("El Retablo"), des personnages aux marionnettes, puis aux poupées africaines géantes imaginées par Enrique Lanz (le metteur en scène), les strates de sens et de sensations se multiplient quasi à l’infini, réunifiés par l’art du compositeur qui signa là une de ses œuvres les plus originales et les plus accomplies. Le chef d’orchestre Josep Vicent, coauteur de la production, sera à la tête de l’Orchestre de Chambre de la Monnaie.

Palais des Beaux-Arts, le samedi 6 février à 20h. Info : 02.507.82.00 ou www.bozar.be

Lire aussi en page 32.