Musique / Festivals

Son nom est nettement moins resté dans l’imaginaire collectif que l’inévitable "Woodstock". Mais à l’automne 1969, quelques mois à peine après la clôture du mythique festival américain, "Amougies" faisait à son tour souffler un vent de musique et de liberté sur une région et une génération. Le 24 octobre, des milliers de hippies, curieux, et autres mélomanes débarquaient dans ce village perdu du Hainaut pour proclamer leur droit à l’autodétermination sur fond de Pink Floyd, Martin Circus et autres Ten Years After.

Cinquante ans plus tard, il ne reste pas grand-chose de cet événement. Les vagues tentatives de faire renaître le festival n’ont pas rencontré le succès escompté, et "Amougies" vit désormais essentiellement dans les mémoires de ceux qui l’ont vécu...