Musique / Festivals Avec ses gracieuses colonnades, ses dorures, sa scène à l’italienne, le Théâtre royal du Parc en aura pourtant vu de toutes les couleurs cet été. Non que le festival Classissimo ait renoncé au "classique" qu’annonce son intitulé, mais il a joué à fond sur l’éclectisme autorisé par le genre.

(...)