Francofolies de Spa Le spectacle du duo Mayele-Hercod est à voir ce samedi aux Francos Junior. Entretien.

C’est dans le cadre intimiste du Centre Jeunes de Spa que les Francos Junior se déroulent cette année. Après "Ici Baba" donné vendredi, c’est "Isapo" qui y prend ses quartiers ce samedi matin. Un spectacle créé (en 2013) et interprété par Marie-Rose Mayele et Thierry Hercod, qui ne sont autres que les Lili et Stool du groupe belge pour enfants Les Déménageurs. En coulisses, deux autres artistes ont participé au projet : Abdes Hadj Oujennaou (de la Cie du Chien qui Tousse) comme co-auteur, et Perry Rose (encore un Déménageur) en tant que co-compositeur.

Isapo ? "C’est le mot qu’utilise le conteur, en kikongo, pour prévenir que l’histoire va commencer. Le public répond ‘Onghé’", explique Marie-Rose Mayele. Destiné aux enfants de 3 à 7 ans, "Isapo" est né du désir de créer "un spectacle avec peu de décibels (il n’est pas amplifié), pour une petite jauge (120 personnes maximum), où l’on est proche du public", poursuit-elle. Un concept différent, en somme, des concerts donnés par les très populaires Déménageurs, qui se produisent désormais dans des salles (sold-out) de plusieurs centaines de places et des événements en plein air, parfois devant plus de 2 000 personnes. "J’adore ce que je fais avec Les Déménageurs, mais j’aime aussi, de plus en plus, le silence et les choses douces", confie Marie-Rose Mayele.

Rencontres humaines et artistiques

"Isapo" est une histoire de rencontres. Celle de deux passions, en amont. "Cela fait quelques années que je m’intéresse au conte, et Thierry au kamishibai (un petit théâtre de papier japonais, où le conteur fait défiler des dessins qui soutiennent l’histoire). On s’est dit : on va mettre tout cela ensemble."

Le spectacle raconte la rencontre entre deux personnages : deux artistes de rue. "Lui, le grand, moi, la petite. Lui, de la petite Suisse, moi, de la grande Afrique et de la petite Belgique. Lui qui joue de la guitare, de la flûte basse et du grand-tam-tam, moi du ukulélé, de la flûte à bec et du petit tam-tam. Des personnages a priori très différents mais qui finalement ont beaucoup en commun." Dans cette rencontre s’insèrent quelques contes, "une histoire africaine et une autre amérindienne". De la danse aussi, et plusieurs chansons "qui lient le tout". Dont une reprise de Brel. C’est à un véritable voyage que convie ainsi le tandem, qui chante en français, mais aussi en néerlandais, en kikongo et dans une langue amérindienne.

Pour monter "Isapo", les deux artistes sont sortis respectivement de leur domaine de création habituelle. "Thierry s’est mis à la danse et à l’écriture de chansons, et moi aux instruments."

Heureux de l’expérience "Isapo" (une quarantaine de représentations), le duo Mayele-Hercod envisage de créer un second spectacle, "davantage basé sur des personnages imaginaires".

--> "Isapo", au Centre Jeunes ce samedi18 juillet à 11h (gratuit). Nombre de places limité (120). Et à la Bibliothèque d’Anderlecht le 18 octobre. www.isapo.be


Tous les tweets sur les Francos :

" data-widget-id="489050169325793281">Tweets de @francosdespa