Musique / Festivals Le leader controversé du groupe de rock britannique fascine et brille même toujours autant, 25 ans après sa mort des suites du sida.

"J’ai vécu pleinement ma vie et si je meurs demain, je m’en fiche. J’ai fait tout ce que j’avais à faire", déclarait Farrokh Bulsara - de son vrai nom - en personne dans une interview en 1987. "Sur la fin, il était très serein, racontait son ingénieur du son, David Richards. I l parlait beaucoup de Dieu."

Décédé le 24 novembre 1991 à l’âge de 45 ans, l’interprète de Bohemian Rhapsody, We Are The Champions ou encore Crazy Little Thing Called Love n’a admis qu’il avait le sida que la veille de sa mort. En 1996, Montreux - là où il avait une maison et son studio - lui a élevé une statue de bronze de 3,50 m, en face du lac Léman. "Même s’il n’est plus là physiquement, il est plus présent que jamais", relevait Brian May, le guitariste de Queen, lors du 65e anniversaire de la naissance du chanteur. "Il dévorait la vie. Il en célébrait chaque minute. Et comme une grande comète, il laisse derrière lui une traînée de lumière qui brillera encore pendant plusieurs générations."

Et pour cause, depuis 25 ans et à l’instar de son tube Don’t Stop Me Now, le mythe de Freddie Mercury se perpétue. Queen a beau être orphelin de son leader charismatique, l’étoile mythique du groupe de rock britannique scintille toujours dans le monde musical et surfe même encore sur ses anciens succès.

© BELGA

Entre la comédie musicale produite par Robert De Niro We will Rock You (qui s’est terminée en 2012 après 12 ans et 4.600 représentations devant 6,5 millions de spectateurs) ou la nouvelle version punk de ce même titre cultissime (qui a devancé la sortie d’un coffret baptisé Queen On Air regroupant 24 pistes enregistrées entre 1973 et 1977 pour des sessions radio à la BBC), le groupe Killer Queen fait toujours parler de lui. Celui qui était encore en spectacle à Roselaere le 4 novembre dernier a même un chanteur qui n’est autre que son sosie, Patrick Myers. "On s’était lancé un pari délirant à l’époque, expliquait-il dans la DH, il y a 5 ans, lors des 20 ans de la mort de Freddie Mercury. Mais le fait d’être en tournée aujourd’hui prouve bien que les chansons de Queen résistent au temps." Et rapportent donc de l’argent. "Cette date anniversaire est très triste, conclut Patrick Meyers. S’il avait eu le virus du sida à notre époque, il serait toujours en vie grâce aux médicaments."

En savoir plus

Queen on air (Universal) est sorti en vinyle et en double CD.

L’édition deluxe comprend trois disques supplémentaires constitués de 220 minutes d’interviews et d’émissions radio, ainsi qu’une quatrième galette comprenant des lives capturés à Londres, au Brésil et en Allemagne en 1973, 1981 et 1986.

Queen, la reine de l’Ultratop Belgique

Avec 6 millions d’exemplaires, Greatest Hits vol.1 est la meilleure vente de disque au Royaume-Uni. Selon Universal (sa maison de disques qui réédite chaque année des concerts inédits - en CD mais aussi en vinyl- comme Live at the Rainbow en 2014, Live at the Odeon en 2015 et On air en 2016), rien qu’en Belgique, Queen vend encore entre 20.000 et 30.000 albums par an, voire plus lors des années anniversaires. Mieux : il y a 5 ans, Platinum (sorti à l’origine en 2001) a été la meilleure vente Universal durant le mois de décembre.

Et ce n’est pas tout. "Le top de tous les temps offre un aperçu du top 5000 albums qui, depuis 1995, ont accumulé le plus de points, selon un calcul où le numéro 1 reçoit deux cents points et le numéro 200 un point", stipule l’Ultratop belge qui met Queen comme meilleur album de tous les temps. Si ce classement "est à prendre avec légèreté, car il n’est pas directement lié aux chiffres de ventes et, à certaines périodes, des albums se trouvaient en moyenne répertoriés plus longtemps dans certains classements que dans d’autres, il donne de toute façon une chouette traversée dans l’histoire des tubes francophones."

Et pour cause, avec 38.489 points The Platinum Collection - Greatest Hits I, II&III (sorti en 2001) de Queen est numéro 1. Suivi du 21 d’Adele (33.840 points et sorti en 2011) et de L’Essentiel 1977-2007 de Francis Cabrel (26.954 points et sorti en 2007). Ou quand Freddy Mercury reste la Queen de l’Ultratop.

Sa vie, quel cinéma !

Bryan Synger va tourner son biopic, avec Rami Malek en Freddie Mercury.

© BELGA

Sept ans. Cela fait sept ans que Brian May et Roeger Taylor, les vieux complices de Freddie Mercury au sein de Queen, se battent pour que sa vie, haute en couleur, devienne le sujet d’un biopic. Sept ans qu’en dépit du soutien financier du producteur Graham King ( Argo, Blood Diamond ), le film, initialement prévu pour les 20 ans de la mort de Farrokh Bulsara (son vrai nom), traîne de péripéties en renoncement.

Lorsque Sacha Baron Cohen, qui devait incarner le moustachu le plus célèbre de la pop-rock, a lui aussi jeté l’éponge en avril dernier, non sans avoir insulté les anciens membres du groupe ("Il y a de fantastiques histoires à propos de Freddie Mercury. C’était quelqu’un de sauvage. Il avait un style de vie totalement décadent, débauché. Il y a des histoires de nains qui circulaient, portant des plateaux remplis de cocaïne sur leurs têtes durant certaines fêtes mais Brian May et Roger Taylor voulaient un film plus édulcoré que la réalité"), tout le monde a cru que c’en était définitivement fini du projet.

Lourde erreur. Après avoir déclaré que "Sacha est devenu con", Brian May a frappé fort. En parvenant, tout d’abord, à convaincre le X-Man Bryan Singer d’en assurer la réalisation. Puis en engageant la jeune star de Mr. Robot, Rami Malek. Mais à ce jour, si le titre du film est connu (Bohemian Rhapsody), aucune date de tournage ni de sortie n’a été précisée.

Pour les hommages, il faudra donc se rabattre sur la scène. Où l’on se bouscule. Si aucun concert de Queen, avec Adam Lambert à la place de Freddie Mercury, n’est encore prévu en 2016, les admirateurs ne manquent pas. Queens’ Vision se produira le 3 décembre sur la nouvelle Grand-Place d’Andenne. Les Pilgrims joueront pour leur part les morceaux de leurs idoles le 23 décembre au B2B de Liège. À chaque fois, deux heures de spectacle d’une étonnante ressemblance garanties. Moins belge mais tout aussi impressionnant, One Night of Queen se produira au Cirque Royal de Bruxelles le 10 janvier 2017 (et trois jours plus tard à Lille, ce qui pourrait plaire aux frontaliers). Bref, "They will rock us"