Musique / Festivals
C'est Noël pour tout le monde !   Pour célébrer son association avec les soirées FiftyFifty, La Libre Belgique vous offre les toutes dernières places (15 X 2 entrées) pour le showcase exceptionnel que donneront Lomepal, Zwangere Guy, DC Salas et Issa Maïga dans la Galerie Horta, ce jeudi 14 décembre (concerts: 19h30 - 21h).

Pour les remporter, rien de bien compliqué: direction Facebook et notre page Let it Sound où il suffit de "liker" et partager ce post (un classique).

Un Français + un Belge = deux concerts


Aucune place n'a été mise en vente pour cet événement. Chaque mois, FiftyFifty propose à une centaine de personnes d'assister sur invitation à un concert qui associe systématiquement un artiste belge et son alter ego français. Après Tamino et Tim Dup, Ulysse et Eddy de Pretto, voici donc Zwangere Guy et Lomepal, qui seront exceptionnellement rejoints sur scène par les DJ's bruxellois DC Salas et Issa Maïga en deuxième partie de soirée.

Zwangere Guy, le flow du plat pays

Dernier de la longue série de rappeurs bruxellois à prendre possession du hit-parade, le ket de Jette n'a rien d'un nourrisson. Les connaisseurs du genre auront déjà repéré son flow dans Stikstof. Les plus jeunes l'ont vu traîner sa bonne bouille au sein du projet "Niveau 4", sorte de Dream Team du hip hop belge montée l'été dernier à Couleur Café. Et voilà que Gorik van Oudheusden aka Zwangere Guy officie désormais en solo. Ambiance  et gros son en perspective avec cet amuseur public qui se déplace exclusivement en slashes, impose doucement le flamand dans l'art du rap, et constitue aujourd'hui, le meilleur remède à notre bon vieux conflit communautaire.



Lomepal, fine fleur du rappeur

Lui, c'est "le parisien au disque d'or", soit 50.000 exemplaires vendus ou streamés pour son album "Flip" sorti en juin dernier. Un exploit pour un artiste relativement peu médiatisé. Skateur dans la vie et dans l'âme, le bonhomme dispose d'une place à part dans le monde merveilleux du rap. Grand pote du bruxellois Caballero, il chante plus qu'il ne crie, préfère la plume fine à la punchline, et se travestit sur la pochette de son disque, là où d'autres déroulent leurs biscotos graissés au monoï.



Un an de Boudin Room

Fêtes de fin d'année obligent, cette Fifty Fifty session s'associe pour une soirée à Boudin Room, autre concept bruxellois qui fête, de son côté, son premier anniversaire. Au programme: du boudin donc, mais aussi les sets de deux des Dj's bruxellois les plus prometteurs: DC Salas ( lire notre interview) et Issa Maïga (Fuse, Lessizmore) pour clôturer les festivités.