It Could Be The End Sal La Rocca

(DS) Publié le - Mis à jour le

Musique / Festivals

Non, ce disque de contrebassiste leader ne ressemble à aucun autre disque de contrebassiste leader. Rien à voir avec ceux de Charles Mingus, Charlie Haden ou Dave Holland, pour ne parler que d’eux. Sérésien de 50 ans, Salvatore La Rocca a un parcours intense dans le jazz en Belgique, ce qui lui permet de s’exprimer ici comme il l’entend, c’est-à-dire de façon libérée, spontanée. Sa relecture puissante de "Crescent" (John Coltrane), avec le saxophoniste Jacques Schwarz-Bart très en verve, n’est qu’un indice. Tout le reste est écrit de sa plume chantante, ouvrant à des climats entre jazz et rock, entretenus par guitare et piano électriques. Mais le swing reste en embuscade et, avec lui, l’envie de claquer des doigts.

1 CD Igloo, Sowarex.

Publicité clickBoxBanner