Musique / Festivals

Deux intégrales sont ici réunies, avec le pianiste André De Groote comme trait d’union, rejoint tour à tour par la violoniste Yuzuko Horigome et la violoncelliste Viviane Spanoghe. D’un côté comme de l’autre, des tempos modérés, voire lents (op. 39), une clarté toute classique, une musicalité raffinée, quelque chose entre Haydn et Ravel Le violon d’Horigome est toujours aussi lumineux, juste et allant, mais la conduite est singulièrement objective et l’expression retenue, alors qu’avec des moyens moins généreux, le violoncelle de Spanoghe se fait transparent, mystérieux, menant avec le piano un dialogue intense, plein de surprises, avec, en sommet, l’adagio de l’op. 99. Rareté : l’op. 78 au violoncelle.

Talent - 2 CD - 145 min 94 sec - DOM 3811 14/15