Musique / Festivals

Bon, on n'en est sans doute pas encore là, mais tout de même. Certains signes encourageants apparaissent. Ainsi le collectif JauneOrange, "collectif liégeois qui a pour ambition de promouvoir de jeunes musiciens de façon indépendante et artisanale", fête en ce mois de février son année d'existence. Et un an, c'est déjà énorme pour ce genre de structure.

Avec au bout du compte, une première compilation, reprenant deux titres de chacun des groupes appartenant au collectif. Un genre de carte de visite en quelque sorte, plutôt aguichante, et qui a le mérite de circonscrire l'espace de jeu. Cela part évidemment dans plusieurs directions différentes: on pousse les meubles pour faire place aux guitares et aux claviers, à l'électricité et à l'acoustique, à l'électro et au rock indé US. Mais la règle de départ semble claire pour tout le monde: se jouer des influences et trouver sa propre version, souvent aventureuse, du rock. Cela ne réussit pas forcément à tous les coups, loin s'en faut. Mais on ne peut en tout cas dénier les louables intentions des intervenants, qui essaie à chaque fois d'allier à l'effort le souci de la beauté du geste.

Pour finir de convaincre sur le dynamisme de la structure liégeoise, on ira faire un petit tour sur leur site Internet, simple mais graphiquement très classe. A suivre donc...