Musique / Festivals

Le 8 avril 1994, Kurt Cobain, leader du groupe Nirvana est retrouvé mort d'une balle dans la tête. Son suicide remonte au 5 avril. Vingt ans que l'idole des nineties est mort. Deux décennies qui n'ont en rien égratigné le mythe. Si son suicide a surpris et ému les fans, le jeune homme au jean troué et aux cheveux gras tombant sur le visage nous avait donné quelques indices.

Ses textes noirs

La dépression, la perte de sens font partie des thèmes centraux de l'oeuvre de Nirvana. Le morceau le plus emblématique est certainement "I hate myself and I want to die" ("Je me déteste et je veux mourir") réinterprété après son suicide comme un texte prémonitoire. Kurt Cobain voulait au départ baptiser son album avec ce titre, mais, craignant que les fans n'apprécient pas son "humour noir", l'album s'appellera finalement In Utero. "I hate myself and I want to die" n'y apparaîtra même pas, mais figurera sur l'album The Beavis and Butt-head Experience en 1993.

Le titre Lithium – du nom d'un médicaments prescrit aux dépressif bipolaires - témoigne aussi du mal de vivre du chanteur. Le morceau, troisième single de l'album à succès Nevermind sorti en 1991, raconte l'histoire d'un jeune homme déprimé, au bord de la folie suite à une rupture et qui affirme avec des Yeah venus du fond des tripes qu'il ne "craquera" pas. On retiendra cette phrase "Sunday Morning is every day for all i care".

Son âge, 27 ans

Kurt Cobain fait partie du "Club des 27" désignant les rockeurs (et accros à l'héro) morts à 27 ans. Les morts successives de Brian Jones, Jim Morrison, Jimi Hendrix et Janis Joplin tous morts durant leur vingt-septième année entre 1969 et 1971. La mère de Kurt Cobain avait d'ailleurs déclaré à sa mort: "Maintenant, il est parti et a rejoint ce club stupide". Un club morbide, complété il y a peu par la chanteuse soul Amy Winehouse.

Un concert-testament

Le 18 novembre 1993, Nirvana enregistre un concert pour l'émission MTV Unplugged , qui donnera lieu à un album live sorti quelques mois après la mort du chanteur, devenant l'un des opus posthume les plus vendus au monde. Ce concert a pris une signification particulière après la mort de Kurt Cobain. Plus que d'un concert, il faut plutôt parler de cérémonie funéraire. Pour cette prestation, Kurt Cobain et son groupe étaient entourés chandelles noires et beaucoup de fleurs, des lys blancs. Un décor d'enterrement que Kurt Cobain lui-même avait exigé. Et cela, quelques mois avant qu'il rejoigne le Nirvana.