Musique / Festivals

La Chapelle musicale Reine Elisabeth, qui fut inaugurée en 1939 par la reine, fête tout au long de l'année 2014 ses 75 ans, à travers un programme présenté mercredi à la presse. Arie Van Lysebeth a annoncé qu'il quittait la direction artistique de la Chapelle musicale, pour se consacrer davantage à sa famille. Pour ses 75 ans, la Chapelle musicale a programmé une série de concerts avec ses jeunes solistes et certains de leurs maîtres, tel José van Dam, dans différentes salles de Belgique, de la Monnaie à Flagey en passant par Bozar et la Salle Philharmonique de Liège.

Une série de concerts des maîtres et solistes en résidence à la Chapelle seront donnés en compagnie notamment de l'Orchestre National de Belgique, l'Orchestre philharmonique royal de Liège, l'Orchestre royal de chambre de Wallonie, le Brussels Philarmonic, deFilharmonie, le Vlaams Radio Koor ou encore l'Orchestre national de Lille.

Le président du comité exécutif de la fondation Bernard de Launoit a souligné que la Chapelle musicale avait été "repensée" en 2004 et qu'elle "devait être davantage ouverte vers l'extérieur que dans le passé".

Le violoniste et maître en résidence Augustin Dumay, s'est souvenu qu'à son arrivée en 2004 à la Chapelle musicale, celle-ci n'était presque pas connue sur la scène internationale. "Dix ans après, on doit constater qu'elle est considérée, ailleurs qu'en Belgique, comme une école internationale".

Le jeune pianiste Julien Libeer, qui a rejoint la Chapelle musicale il y a quatre ans, constate lui aussi, de l'intérieur, une évolution. "C'est une maison qui a une âme, qui a grandi ces dernières années." Il a ajouté que cette école avait le souci de l'excellence, mais pas à n'importe quel prix.

Le directeur artistique de la Chapelle musicale, qui a donc annoncé son retrait, Arie Van Lysebeth, a rappelé que l'école de musique accueille actuellement une cinquantaine de résidents, contre douze initialement. Le nombre de disciplines proposées aux résidents est, lui, passé de trois (chant, piano, violon) à cinq (avec la musique de chambre et le violoncelle).

"Je ne quitte pas la Chapelle musicale de gaieté de coeur. Mon passage à la Chapelle est le plus beau de ma carrière", a déclaré Arie Van Lysebeth, fondateur de l'orchestre de chambre flamand qu'il dirigea de 1970 jusqu'en 1993 et qui fut directeur du conservatoire néerlandophone de Bruxelles de 1994 à 2003.

Pour ses 75 ans, la Chapelle musicale Reine Elisabeth veut se développer, construisant actuellement de nouvelles infrastructures sur son site de Waterloo. Le chantier, dont les coûts sont estimés entre 9 et 10 millions d'euros, devrait s'achever fin 2014 ou début 2015. La fondation, dont le budget annuel opérationnel s'élève à 2,5 millions d'euros, a récolté à ce jour deux tiers du montant à financer pour le développement de ses infrastructures. Elle a annoncé avoir négocié un prêt auprès d'un de ses mécènes, une banque, et vouloir lancer une ligne d'obligations fin mars.