Musique / Festivals

Ce mardi 1er novembre, le virtuose du piano Lang Lang sera à nouveau à Bozar pour un concert consacré à Tchaïkovski et à Chopin. Phénomène planétaire, le Chinois est un des rares musiciens à pouvoir combiner avec succès une carrière dans la musique classique et un statut de rock star grâce à ses collaborations avec les célébrités du rock et de la chanson. Son objectif : donner une autre image du répertoire classique.

Vous vous produisez à Bozar lundi. Vous êtes un habitué de cette salle bruxelloise. Elle vous plaît ?

J’adore cette salle, elle a une très belle acoustique. En Belgique, vous avez un fantastique rapport à la musique. A chaque fois que je viens chez vous, je rencontre un public vraiment amoureux de la musique. Je vais interpréter "Les saisons" de Tchaïkovksi et "Les Scherzo" de Chopin. C’est un répertoire très classique que chaque étudiant devrait jouer mais ce sont aussi des pièces incroyables.

Vous avez grandi au son de la culture "officielle" chinoise mais votre éducation musicale est passée par le piano et le répertoire classique occidental dont vous êtes aujourd’hui un des plus grands interprètes. Comment êtes-vous devenu un tel symbole d’ouverture ?

(...)