Musique / Festivals

L'Arménien Sergey Khachatryan, âgé de 20 ans, a remporté samedi soir le Premier prix du Concours Reine Elisabeth, consacré cette année au violon, et doté d'un prix de 20.000 euros. Le Belge Yossif Ivanov, âgé de 18 ans, se classe deuxième lauréat, soit l'une des plus belles places récompensant un Belge dans l'histoire du Concours.

C'est vers une heure du matin, dans la nuit de samedi à dimanche, que les noms des six lauréats du Concours Reine Elisabeth, édition 2005, ont été proclamés sur la scène du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Premier lauréat, l'Arménien Sergey Khachatryan a été accueilli par les ovations du public. Formé en Arménie, le jeune violoniste a ensuite poursuivi son instruction auprès de Josef Rissin. Il est déjà lauréat de nombreux concours internationaux, dont le Premier prix du Concours Jean Sibelius d'Helsinki en 2000.

A l'annonce du nom du second lauréat, c'est un tonnerre d'applaudissements qui a accueilli sur scène le Belge Yossif Ivanov.

Né à Anvers le 18 juillet 1986, le jeune homme a entamé l'étude du violon à 5 ans. Elève d'Augustin Dumay à la Chapelle musicale Reine Elisabeth, il était le plus jeune des finalistes.

L'Allemande Sophia Jaffe, âgée de 24 ans, se classe troisième. Les quatrième, cinquième et sixième lauréats sont respectivement : La Japonaise Saeka Matsuyama (24 ans); l'Américain Mikhail Ovrutsky (24 ans) et le Coréen Hyuk Yoo Kwun (19 ans).

Cette année, sept Belges ont participé au Concours Reine Elisabeth, deux femmes et cinq hommes. Seul Yossif Ivanov figurait parmi les 12 candidats retenus pour la finale. Le Concours musical international Reine Elisabeth de Belgique, qui a débuté le dimanche 1er mai, avait enregistré cette année un record absolu de participants. Cent trente-quatre jeunes violonistes, dont les sept candidats Belges, s'étaient présentés aux premières épreuves de sélection, soit 25 pc de plus que les sessions précédentes, selon le secrétariat du Concours. Les noms des douze candidats pour la finale avaient été dévoilés le 15 mai dernier au Conservatoire de Bruxelles.