Musique / Festivals

En consommant de sombres mélanges d’alcool et de boissons énergisantes (8 % des festivaliers), en ne mettant jamais de bouchons d’oreilles (53 %), en ayant des rapports sexuels non protégés avec un partenaire non régulier (10 %) ou encore en consommant des drogues dures (13 %), les festivaliers prennent des risques, comme en témoigne l’enquête réalisée par Solidaris auprès de 960 jeunes âgés entre 14 et 30 ans.

Certains en sont bien conscients : 76 % se disent très bien informés sur les dangers de l’alcool combiné à la conduite d’un véhicule, 67 % sur les maladies sexuellement transmissibles, les dangers des drogues dures…

En revanche, sur les risques de déshydratation, d’insolation ou de perte d’audition, on semble moins sensibilisé, même si les stands de prévention ont reçu la visite d’un festivalier sur deux.