Musique / Festivals

Après le choc, le voile se lève sur les derniers mois de la vie de Johnny. 


Invité de BFMTV, David Khayat, le dernier médecin à s’être occupé du chanteur, s’est confié. "J’ai rarement vu en 40 ans d’exercice de la cancérologie quelqu’un d’aussi fort, d’aussi puissant, d’aussi déterminé, a-t-il expliqué. Jusqu’à la dernière minute, il est resté vigilant, plein d’humour et plein d’amour. Il nous faisait encore rigoler deux jours avant de partir." Ce qu’a aussi confirmé son ancien manager Jean-Claude Camus. Alité, il aurait même chanté O sole mio , selon le médecin.

Le cancer diagnostiqué, Johnny n’en a plus fait qu’à sa tête, à en croire David Khayat. "Sa vie à lui n’avait de prix que s’il pouvait faire ce qu’il voulait. Et ce qu’il voulait, c’était vivre avec sa famille, avec les gens qu’il aimait, faire sa tournée (avec les Vieilles Canailles, NdlR ). On a mis en place un dispositif incroyable pour qu’il fasse toutes ses dates." Le Taulier l’a fait allant au bout de son aventure avec Eddy Mitchell et Jacques Dutronc. Il a aussi voulu aller à Saint-Barth... "On a fait en sorte qu’il puisse faire ça." Le secret de sa force? "C’est cet amour incroyable qui l’unissait à Laeticia et à ses filles", a-t-il conlu.