Musique / Festivals "La Belle Hip-Hop" déclinera la culture hip-hop au féminin pendant plus d’une semaine, dès ce jeudi à Bruxelles. Un événement dense, pluridisciplinaire et prêt à changer les règles du game.

Les passages remarqués de Princess Nokia et Nadia Rose au Beursschouwburg, l’an dernier confirmaient que le rap underground se décline aussi au féminin. Loin de calibres comme Nicki Minaj ou Missy Elliott, cette nouvelle génération de rappeuses caste également une foule de talents (encore) méconnus qui se réuniront lors de La Belle Hip-Hop dès ce 8 mars. La deuxième édition de cet événement dédié aux arts de la rue vole toutefois beaucoup plus loin qu’un clin d’œil hommage à la journée de la femme.


Centre de gravité de sa programmation étalée sur 9 jours, la soirée d’ouverture de "La Belle Hip-Hop" - ce vendredi 9 mars au Botanique - rassemblera ainsi huit artistes portant dans leur flow le bagage culturel des dix pays dont elles proviennent. Manmeet Kaur et Dee MC représenteront ainsi les couleurs méconnues du rap made in India.

A côté de la Turque Ayben Özçalkan, le passage de Krtas’Nssa (prononcez "kortas ounsa" !) devrait chauffer les planches du Bota. Cette rappeuse marocaine revendique en effet Mos Def et le Wu Tang Clan parmi ses influences… Du côté belge de la mixette, impossible enfin de ne pas citer Kab&Lipass mais aussi Blu Samu, rappeuse et compositrice belgo-portugaise qui multiplie les collaborations de renom sous nos tropiques (Le 77, Zwangere Guy, L’Or du Commun…).


Lancé l’an dernier par les vénérables rappeurs de CNN et l’ASBL Sous Terrain, "La Belle Hip-Hop" vole aujourd’hui de ses propres ailes. Son affiche, hors concert, n’en demeure pas moins solide. Une conférence sur la place de la femme dans le hip hop à la Villa Empain le 8 mars ? Une séance de graph en live avec une artiste japonaise ? Une masterclass avec Pinqy Ring, rappeuse et activiste de Chicago ? La diffusion en avant-première belge, au cinéma Galerie, d’un documentaire sur des Bgirls françaises ? "La Belle Hip-Hop" a le chic de sortir le hip-hop féminin des caves pour se hisser dans des lieux culturels réputés. Un rendez-vous très attendu qui, hasard (?) du calendrier, tombe dans les mêmes eaux qu’Oh My Lady, autre soirée rap féminine organisée au VK ce 10 mars.

Bruxelles, Botanique, le 9 mars, dès 20h., 8 €. Tél. 02/218.37.32

Blu Samu sera par ailleurs en concert aux Nuit du Bota le 5 mai.

© D.R.