Musique / Festivals

La ville de Gand accueillera mardi, mercredi et jeudi la 17ème édition des "World Soundtrack Awards", la compétition alternative du "Film Fest Gent" consacrée aux bandes originales de films.

Centenaire du jazz oblige, c'est ce genre ô combien cinématographique qui sera mis à l'honneur durant trois jours avec la venue du trompettiste et collaborateur de longue date de Spike Lee, Terence Blanchard, qui reprendra mercredi soir quelques-uns des plus célèbres morceaux qu'il a composés pour le réalisateur américain (Malcolm X, Mo Blues Better, Inside Man,…).


Pour les amateurs néanmoins néophytes, le Brussels Philarmonic Orchestra interprétera jeudi soir au Capitole Gent quelques-uns des plus grands standards du jazz au cinéma, avec projection des extraits de films concernés sur grand écran.


L'occasion d'illustrer musicalement les destins inextricablement liés du jazz et du grand écran. Du muet à "La La Land" en passant par "Ascenseur pour l'échafaud", "À bout de souffle", "Round Midnight" et "Taxi Driver".


1. Le cinéma muet

Extrait de "The Champion" de Charlie Chaplin (1905) - musique des New Orleans Rythms Kings



2. Le premier film parlant

"The jazz Singer" (1927)


3. Miles Davis, "Ascenseur pour l'échafaud" (1958)



4. Duke Ellington, "Anatomy Of A Murder" (1959)


5. Martial Solal, "À bout de souffle" (1960)



6. Henry Mancini, "The Pink Panther" (1963)


7. Bernard Hermann, "Taxi Driver" (1976)



8. Herbie Hancock, "Round Midnight" (1986)


9. Branford Marsalis (avec Terence Blanchard), "Mo Better Blues" (1990)


10. Justin Hurwitz, "Whiplash" (2014)



11. Justin Hurwitz, "La La Land" (2016)