Musique / Festivals Les festivals pluridisciplinaires consacrés à la musique électronique ont la cote ces temps-ci. Après l'arrivée des Nuits Sonores et le désormais traditionnel Brussels Electronic Marathon, c'est au tour du "Listen Festival" d'annoncer son retour dans la capitale pour une troisième édition, avec un line up alléchant.

© Listen Festival - Olivier Donnet


Du 29 mars au 1er avril, Mount Kimbie (UK), Bicep (UK), Antal (NL), Floating Points (UK), Hunee (dj, DE), John Talabot (ES) et une dizaine d'autres DJ's internationaux se produiront dans la très tendance Galerie Horta. Ils seront accompagnés par une flopée d'artistes électroniques locaux dont Lefto, Le Motel, Nosedrip et Lawrence Le Doux.



Voilà pour la grosse fête. Parallèlement à cela, plusieurs showcases initiés par des labels belges plus ou moins connus (We Play House, Curle,...) se tiendront dans les cafés branchés du centre-ville comme le bonnefooi, la Maison du Peuple ou le Kumiko. Le Beursschouwburg proposera une soirée "Musique du monde", et La Madeleine mettra à l'honneur l'agence "Back In The Dayz" à qui l'on doit en bonne partie l'explosion des artistes belges sur la scène hip-hop actuelle (Roméo Elvis, Caballero et Jeanjass,...).

" Le nombre d'artistes, de labels et de producteurs belges est vraiment impressionnant et ce dans tous les genres musicaux" estime Lorenzo Serra qui co-organise le festival. " C'est particulièrement visible en hip-hop car le rap est en quelque sorte devenu la pop du 21ème siècle, mais c'est tout aussi vrai en musique électronique. D'où notre volonté de proposer une affiche diversifiée et pointue. Ca répond clairement à la demande du public, qui écoute de plus en plus d'artistes, avec le streaming et le digital."

© Listen Festival - Olivier Donnet


À côté du volet strictement musical , "Listen" programmera une série de conférences, workshops, marchés de matériel de musique et autre bourse aux vinyles à destination des mélomanes aguerris et des professionnels du secteur. " La numérisation a totalement bouleversé la façon de produire, consommer et commercialiser de la musique" ajoute Lorenzo Serra. " Beaucoup d'interrogations subsistent sur la gestion de cette transition et l'approche à adopter face au développement de nouveaux standards de consommation de la musique comme le streaming, par exemple. D'où notre volonté de réunir les professionnels et de favoriser les échanges dans différents ateliers."

Infos et réservations sur la page Facebook du Listen Festival

© Listen Festival