Musique / Festivals

Pas de plan pour le 31 ? La Libre et Let It Sound ont sélectionné cinq soirées à Bruxelles, Liège et Gand pour fêter le passage à la nouvelle année.

Berlin c'est fini les amis! Si vous voulez écouter de la techno underground aujourd'hui, c'est à Leipzig qu'il faut aller traîner. Et si vous n'avez prévu de visiter ni l'une, ni l'autre le soir du réveillon, il y a encore la soirée Deep In House, plus proche et tout aussi expérimentale.

Créées il y a déjà cinq ans, ces soirées bruxelloises itinérantes se sont doucement imposées sur la scène Techno-House de la capitale. Le credo ? "Programmer des artistes qui ne se sont encore jamais produits en Belgique ou devant une toute petite audience" précise Tom Brus qui a lancé le concept en 2012 avec deux petits camarades. "La plupart des festivals ou des grosses salles ont des contrats avec des agences de booking, ce qui fait qu'on retrouve régulièrement les mêmes noms. Nous, on contacte directement les agents ou les artistes pour les programmer une seule soirée". Les amateurs de gros noms rutilants repasseront, iront voir Kölsch au Fuse ou Sam Paganini à la FCKNYE. Les mélomanes en quête de découverte, de techno épurée, et de contre-culture à l'allemande - eux - sont sans aucun doute à la bonne adresse.

© D.R.

Au programme de ce 31 décembre: deux têtes d'affiche internationales. L'Allemand Henning Baer, créateur des soirées "Grounded Theory" et grand habitué du Berghain, auteur d'une techno minimale atmosphérique typiquement berlinoise, et la Canadienne LNS qui dispense une house hypnotique et planante. "On a clairement voulu installer deux ambiances, auxquelles on a ajouté troisième salle "chill" sans musique, indispensable dans une soirée qui dure 12h". Ce line up surprenant sera par ailleurs complété par la techno sombre d'A. Brehme (Fuse, The Lodge), les envolées spatiales du Français Lunar Convoy, l'electro expérimentale de Fais Le Beau & Vieira, et les beats de Kafim qui devrait clôturer la fête en force.


Curieusement, ces joyeux drilles ne viendront toutefois pas pratiquer leur art dans une vieille cave ou un entrepôt désaffecté, mais la très chic Galerie Horta située à deux pas de la Grand-Place. "C'est le Nouvel An, les gens veulent quelque chose de différent, un nouveau cadre" précise Tom Brus qui investit donc la galerie avant que celle-ci ne soit définitivement transformée en musée de la Grand-Place. Avis aux amateurs...

© Deep In House


Deep In House, Galerie Horta 116 rue Marché aux Herbes 1000 Brussels, de 23h à 09h.

Public: 21 - 40 ans en moyenne (1400 personnes au total).

Dress Code: aucun

Billets: 25 euros - En vente ici