Musique / Festivals Enfouie sous les hommages rendus à Johnny Hallyday, l'information passerait presque inaperçue. Pour la vie culturelle bruxelloise, elle n'a pourtant rien d'anecdotique. Selon nos confrères de Bruzz, le Recyclart aurait été contraint par Infrabel de quitter ses locaux situés gare de Bruxelles-Chapelle "avant la fin de l'année". Ce qui laisserait concrètement à ce haut lieu de la culture underground, moins d'un mois pour faire ses valises.

Sécurité incendie

Les locaux occupés par le Recyclart depuis 2000 appartiennent effectivement à la SNCB qui lui loue cet emplacement en vertu d'un accord passé avec la ville de Bruxelles. Malheureusement pour l'association culturelle, cet accord arrive à échéance fin décembre, et Infrabel refuserait de renouveler le bail en raison du non-respect des nouvelles mesures exigées en matière de sécurité incendie. «La sécurité des visiteurs s’est améliorée avec les détecteurs d’incendie, les buses et les issues de secours, mais cela ne suffit pas pour la sécurité de l’infrastructure ferroviaire" aurait ainsi déclaré à Bruzz Thomas Baekens, porte-parole d'Infrabel, pour qui le départ du Recyclart semble bel et bien acté.

Dossier en cours

Contacté par "La Libre", le Recyclart semble moins péremptoire. " Des négociations sont effectivement menées entre la ville de Bruxelles et Infrabel, mais elles sont toujours en cours" estime sa directrice Ingrid Pecquet. " La question de la sécurité incendie est effectivement centrale et délicate, mais elle n'est pas neuve. Nous avons eu des retours plutôt positifs, et en ce qui nous concerne, nous restons. Nous devrions recevoir une réponse définitive d'ici la fin de la semaine."