Le Roots & Roses s'offre les Black Lips et un roi du Blues

V. Dau Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Musique / Festivals " Ce n’est pas un festival de blues, mais plutôt un rassemblement consacré aux formes modernes de musiques atemporelles, dont le rockabilly, le folk, l’americana et, entre autres, le blues" nous expliquaient il y a quelques années les créateurs du Roots And Roses. Festival familial, atypique, local et diablement rock'n'roll qui a concocté un line up de feu pour sa huitième édition.



Outre les habitués (King Khan and the Shrines, The Legendary Shack Shakers), les locaux (Cocaïne Piss, Fifty Foot Combo, Tjens Matic) et les vieilles gloires (The Blasters), le grand raout rockabilly de Lessines convie cette année un grand maître du Blues (Tony Joe White) ainsi qu'une très belle tête d'affiche en la personne des Black Lips.

Pour être tout à fait francs, nous n'attendions plus grand chose des castagneurs de Seatle avant d'assister, l'été dernier, à la prestation endiablée qu'ils ont livrée au Pukkelpop et qui nous a solidement donné envie d'y regoûter.

Comme on dit chez nous: "Rendez-vous à Lessines pour fêter le 1er mai".

© D.R.
V. Dau

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM