Musique / Festivals Le Russe Andrey Baranov a remporté le Concours Reine Elisabeth 2012 consacré au violon. Le seul Belge qui était parmi les finalistes, Marc Bouchkov, n'a pas été classé.

Il était 1 heure dans la nuit de samedi à dimanche quand le président du jury Arie Van Lysebeth a annoncé le résultat de cette session du Concours. Derrière le russe Baranov, on retrouve dans l'ordre le Japonais Tatsuki Narita, la Coréenne Hyun Su Shin, l'Américaine Esther Yoo, le Taïwanais Yu-Chien Tseng et le Bellarusse Artiom Shishkov.

Andrey Baranov, 26 ans, n’en était pas à son premier essai au Reine Elisabeth. Il avait déjà atteint les demi-finales en 2009, et on avait déjà alors été frappé par le contraste entre son allure d’ours (des Carpates, bien sûr) et le raffinement de ses interprétations. Il est revenu cette fois encore plus fort à tous points de vue, et on a pu se délecter, en début de concours, tant de son Mozart vivant en diable que de son récital brillantissime (et parfois aux limites de l’excès). Formé au Conservatoire de Saint-Pétersbourg, sa ville natale et de résidence, il s’est perfectionné à Lausanne avec Pierre Amoyal, avant d’en devenir l’assistant. Son violon, un Ansaldo Poggi de 1947, a appartenu à Nathan Milstein.

Depuis ce lundi 21 mai, les 12 finalistes se sont présentés deux par deux pour une prestation qui comportait une sonate pour violon et piano, le concerto imposé et un concerto au choix. Pour ce dernier, le choix des candidats s'était porté sur Sibelius (4 fois), Tchaïkovsky (3 fois), Paganini (2 fois), Chostakovitch, Beethoven et Brahms.

Cette finale opposait Josef Spacek (République tchèque - 25 ans), Emir Abeshi (USA/Albanie - 25 ans), Shin Hyun Su (Corée - 24 ans), Narita Tatsuki (Japon - 20 ans), Marc Bouchkov (Belgique - 21 ans), Nikki Chooi (Canada - 23 ans), Andrey Baranov (Russie - 26 ans), Kim Dami (Corée - 23 ans), Artiom Shishkov (Biélossurie - 28 ans), Nancy Zhou (USA - 19 ans), Esther Yoo (USA - 17 ans) et Tseng Yu-Chien (Taiwan - 17 ans).

La finale s'est déroulée comme toujours au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles.