Musique / Festivals Chantres du rock irlandais dans les années 90, les Cranberries s'étaient séparés au début des années 2000, avant de se reformer en 2009 et de sortir l'album "Roses" en 2012.

© Cranberries


Ces dernières années, ils étaient pourtant restés extrêmement discrets avant d'annoncer la sortie d'un nouvel album - "Something Else" - et  de lancer dans la foulée une tournée "best of" semi-acoustique en Europe et aux Etats-Unis, courant 2017.

Quelques jours après sa venue à Bruxelles, le 8 mai, le groupe avait toutefois été contraint d'annuler le reste de la tournée européenne et la totalité des dates américaines, évoquant les problèmes de dos de plus en plus douloureux de Dolores O'Riordan.



Des troubles bipolaires

Au-delà de ses pépins physiques, la chanteuse originaire de Limerick (Sud de l'Irlande) a connu des années compliquées. Avant de planifier cette ultime tournée avec les Cranberries, elle avait tenté à plusieurs reprises de se lancer dans une carrière solo sans rencontrer le succès escompté.

En 2014, elle s'est séparée de son mari, Don Burton, après vingt ans de vie commune, et s'est retrouvée en garde à vue quelques semaines plus tard après avoir piqué une crise de colère et agressé une hôtesse de l'air lors du vol qui la ramenait en Irlande. Expliquant souffrir de bipolarité, elle n'avait finalement pas été inculpée.

Selon la presse irlandaise, Dolores O'Riordan combattait ses démons personnels depuis de nombreuses années. Elle avait déjà expliqué souffrir d'anxiété et de dépression lors des années fastes des Cranberries, supportant mal la pression et la célébrité.