Les mots bleus d’Akro

Pascal De Gendt Publié le - Mis à jour le

Musique / Festivals

C’est plus que du folklore, c’est un symbole : vendredi, à partir de 11 heures, Manneken Pis recevra ses habits de B-boy et deviendra donc officiellement fan de hip hop. Enfin, un geste de reconnaissance pour une culture qui secoue les souterrains bruxellois depuis, au bas mot, deux décennies. La cérémonie sera suivie d’une "Manneken Peace Unity Love and Havin Fun" party qui se tiendra jusqu’à 16 heures.

Prélude à un autre événement puisque, le samedi soir, dans les bâtiments du KVS - le Théâtre royal flamand -, la scène hip hop belge se réunit pour un grand concert caritatif. Au programme : un mélange de groupes de la jeune génération et quelques anciens comme James Deano, Uman, Scylla, Convok, CNN199, Uman ou encore Akro.

Ce dernier, membre bruxellois de Starflam, vient justement de sortir son troisième album "Bleu électrique". Et le joli concert donné au Botanique pour présenter ses nouveaux morceaux nous a poussés à le rencontrer pour en savoir plus. Il faut dire qu’après le four de "Akro au Crunk" de 2007, on craignait pour la suite de sa carrière solo. Le rap restant un genre auquel les programmateurs des grosses radios sont rétifs, le moindre faux pas se paye cher.

Tout en trouvant notre constat un peu dur, Thomas tient à s’expliquer : "Akro au Crunk était ce qu’on appelle un street album, un délire de MC, en fait." L’illustration aussi que le rappeur ne recherche pas le succès à tout prix mais avant tout le plaisir. Avec "Bleu électrique", il pourrait bien concilier les deux. "Pour celui-ci, j’avais plus envie de revenir à un vrai travail d’album avec des musiciens, quelque chose de plus ouvert aux autres courants musicaux et une mise à nu de ma personnalité."

En effet, très musical, l’album ne vole pas son titre. Il se distingue, notamment, par une grande musicalité qui marie le flow et les beats du rap à des mélodies jazzy ou soul. "J’ai eu l’occasion de faire des concerts avec un groupe de douze musiciens, ça te remet en question. Même chose quand tu côtoies des choristes qui abordent mieux que toi tout ce qui est mélodique. Ce sont des rencontres qui t’apportent quelque chose et m’ont permis de sortir du système DJ + MC."

Outre le trio guitare-basse-batterie, on croise ainsi, au fil des morceaux des violons, une flûte traversière ou un énorme sax. "On s’est vraiment amusés, c’était un laboratoire de deux ans", confie encore Akro. Pour preuve, le ludique single "Dans mon ordinateur" composé à partir de samples de sons de claviers de PC, de bruits de souris ou d’alerte de Mac.

Si le bleu est donc bien la couleur dominante, les titres ne sont pas tous dans la même veine. "Sinon, je me serais ennuyé. Il y a aussi du vert, par exemple, avec une ambiance plus reggae." Ou même une ambiance carrément africaine sur "Ak Mundele". Difficile de ne pas y voir un hommage aux racines de sa compagne et donc de sa petite fille, deux sources d’inspiration bien présentes en filigrane des titres. Fini donc le temps où Akro parlait des "Bitches from Brussels" ? "Je voulais aussi un album qui correspondait à mon âge et à ce que je suis aujourd’hui."

Ce qui ne change pas, par contre, ce sont les textes, fidèles aux racines de cette culture hip-hop à laquelle il adhère depuis qu’il a quinze ans. "Je mets un point d’honneur à respecter un certain niveau d’écriture. Je ne veux pas rapper pour rapper, c’est inconcevable. Quand pendant tant d’années tu t’es battu en parlant d’intégrité, tu ne peux pas tout abandonner pour juste faire de la thune. J’aurais l’impression de me prostituer."

Un vaillant soldat du hip hop à découvrir cet été sur la scène de plusieurs festivals.

Pascal De Gendt

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Six mois de prison avec sursis requis contre le musicien Ibrahim Maalouf pour agression sexuelle

    Le parquet a requis vendredi six mois de prison avec sursis contre le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf, jugé devant le tribunal de Créteil, près de Paris, pour agression sexuelle sur une collégienne de 14 ans.

  2. 2
    Vidéo
    Angèle grande gagnante des Red Bull Elektropedia Awards

    La chanteuse bruxelloise Angèle est la grande vainqueur de la 8e édition des Red Bull Elektropedia Awards qui ont été organisés à Flagey mardi soir. Elle a remporté les prix "Artist Of The Year", "Best Song" et "Breakthrough Artist/DJ/Producer". Son ...

  3. 3
    Vidéo
    Véronique Sanson annule de nouveaux concerts en raison de sa maladie

    La chanteuse française Véronique Sanson est contrainte d'annuler 11 nouveaux concerts prévus à partir de fin novembre en raison de sa tumeur, dont le traitement l'oblige "à un repos supplémentaire d'au minimum trois mois", a annoncé mardi son producteur Gilbert Coullier.

  4. 4
    "Mon pays c'est l'amour": vers le plus gros succès commercial de Johnny Hallyday ?

    Trois semaines après sa sortie, l'album posthume de Johnny Hallyday "Mon pays c'est l'amour" a franchi la barre du million d'exemplaires vendus, a indiqué sa maison de disques Warner Music France samedi, confirmant une information de BFMTV.

  5. 5
    La nouvelle version du "Double blanc", chef-d'oeuvre des Beatles qui démontre toute son actualité

    Qui n’a pas entendu le sifflement des réacteurs en intro de "Back in the USSR" n’a rien entendu en musique concrète, pas plus que celui qui ignore les grognements porcins sur "Piggies". Ces deux titres sont parmi les plus étonnants ...

cover-ci

Cover-PM