Musique / Festivals

Il y a plusieurs familles dans le rap belge. La clique Back in the Dayz, avec La Smala, Caballero, JeanJass et Exodarap, Roméo Elvis et L’Or du Commun, etc. Les mauvais garçons comme Damso, Jones Cruipy, voire de New School ou de Hamza, qui reste cependant une sorte d’électron libre. Badi, de l’école congolaise, qui vient de sortir un disque. Le clan des Namurois, avec la Ligne 81 de Sanzio, Ypsos, Tonino&co. Certaines voix venues de Liège, comme celles de Le Dé ou celle de l’Hexaler, ou de Bruxelles, comme celles de Seven (membre du groupe JCR), Sami Tha Ripou ou les Froesheleirs.

Les anciens, toujours en activité, comme Rival (ex-CNN), Scylla (ex-Opak), Aral&Sauzé… On pourrait également citer Convok parmi ces derniers (membres d’Ultime Team), actif depuis des lustres mais seulement auteur d’un EP - "Les Mots, L’Art" - jusqu’à présent. Son premier véritable album verra le jour à la rentrée. Autre vétéran toujours fringant, le grand Psmaker devenu Isha fait désormais partie de l’écurie A.R.E Music et de son aile hip hop Zone 51 (où l’on croise Nixon ou Gan, dont la dernière plaque est sortie chez Universal). Un rappeur tout-terrain à l’écriture singulière, difficile à catégoriser. Avec sa vidéo "Passage à niveau", il teasait récemment un EP-10 titres, réalisé par Veence Hanao et JeanJass, qui devrait sortir cet été. Scylla, ex-leader d’Opak, auteur de l’hymne "BX-Vibes" en 2009 et premier à avoir franchi un cap au niveau audience en Belgique, prépare également un retour aux affaires imminent. Enfin, on parle d’une revanche toute proche de Za, jadis moitié du duo Les Gars du H, qu’on verrait bien s’essayer à l’afro-trap…

Il y a les rangs flamands aussi, des Bruxellois Stikstof aux Anversois Woodie Smalls, Tourist le MC (meilleur vendeur en hip hop belge), Bringhim ou Coely. S’il y a peu d’échanges pour l’instant entre les deux communautés, le projet Niveau 4 fera date en la matière ce dimanche. Un show d’une heure créé pour l’occasion où emcees du Nord et du Sud du pays croiseront le vers sur la grande scène de Couleur Café.

Enfin, on ne pourrait conclure ce tour d’horizon des Belges qui comptent ou vont compter dans le rap-jeu sans parler des producteurs/beatmakers. Citons d’abord Noza, qui aux dernières nouvelles bossait avec le Français Grems. Veence Hanao aussi produit des instrus pour d’autres, tout comme JeanJass et son complice Le Seize. Le Motel se faisait remarquer en mettant en son les dernières rimes de Roméo Elvis. Le Bruxellois Dolfa, membre du collectif de producteurs GP808, fait aussi régulièrement parler la poudre en Belgique ou à l’étranger, au même titre que l’équipée Street Fabulous, multi-primée, dont la nouvelle recrue Ponko est responsable du tube de Hamza, "La Sauce". Enfin, last but not least, le Liégeois Ozhara Miyagi plaçait il y a peu des sons pour Booba (le brutal "Génération Assassin") ou le Canadien Tory Lanez (son hit "Diego").