Musique / Festivals Les gagnants du cru 2018 des Octaves de la Musique se produiront le 28 mai sur la scène de La Madeleine.

Mardi, à l’hôtel de ville de Bruxelles, avait lieu la présentation des lauréats de la quinzième édition des Octaves de la Musique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui viennent chaque année récompenser les talents du cru. Certains d’entre eux se produiront à La Madeleine le 28 mai prochain lors d’une soirée musicale inédite.

L’ASBL des Octaves de la Musique poursuit avec son nouveau concept de soirée lancé l’an passé, qui met la créativité à l’honneur. Les artistes, récompensés préalablement lors d’un de leurs concerts, assureront un spectacle inédit, avec des duos et d’autres formules. L’objectif est de montrer que la musique est avant tout faite pour échanger.

L’Octave d’honneur revient à Anne-Catherine Gillet. "Selfocracy" de Loïc Nottet est consacré album de l’année. Angèle et Blanche se partagent le titre d’artiste de l’année. C’est Henri PFR qui est récompensé pour les concerts et spectacles. Claude Semal remporte avec l’album "Les marcheurs" le prix de la catégorie chanson française, B Sissoko, M. Sylla et W. Vandenabeele celui de la catégorie musique du monde avec "Tamala", BRNS ("SUGAR HIGH") le prix pop/rock, GLÜ ("#3") le prix musiques électroniques et Igor Gehenot ("Delta") le prix jazz.

C'est le décrié Damso qui remporte le prix musiques urbaines et voit ainsi enfin son excellent album "Ipséité" récompensé officiellement lors d'une remise de prix officielle. Toutefois, l'organisation des Octaves n'aura pas eu davantage de courage puisqu'elle a précisé dans son dossier de presse qu'elle se désolidarisait de cette décision prise par le jury de professionnels en place: "La Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles, en sa qualité d’administrateur des Octaves de la Musique respecte le choix du jury des professionnels du secteur de remettre l’Octave des Musiques urbaines 2018 à Damso. Toutefois, fidèle à ses valeurs, elle ne cautionne pas ce choix pour autant." 

En musique classique, c’est l’Orchestre philharmonique royal de Liège qui est récompensé pour son interprétation des œuvres symphoniques de Respighi. Pierre Bartholomée se distingue dans la catégorie musique contemporaine. L’Octave Zinneke (bx1) revient à Krisy, l’Octave Pointculture à Giuseppe Millaci&Vogue Trio, l’Octave de la Fédération des jeunesses musicales Wallonie-Bruxelles à la compagnie La Bête à plumes pour le spectacle "Circorythm’oh !" et l’Octave de la ministre de la Culture à MNM Trio. Milo Savic se verra quant à lui remettre l’Octave Fun radio.