Musique / Festivals Invité dans l'émission de Quentin Monot sur Voltage ce mercredi, une radio qui émet à Paris et en Île-de-France, Loïc Nottet s'est laissé aller à quelques confessions. 

Dans un extrait publié sur le site Morandini, le chanteur belge a notamment évoqué son rapport à la scène mais également son immense timidité.

" Je peux très vite être mal à l'aise quand je vois mon nom écrit en grand sur un écran par exemple", explique d'emblée celui qui a terminé au pied du podium de l'Eurovision 2015 avant de poursuivre " Si je pouvais chanter décalé et non pas au centre de la scène... je préfèrerais."

De nature timide, le talent belge a pourtant bien failli ne jamais se révéler sur la scène. " J'avais réfléchi à un concept. J'aurais "casté" un garçon ou une fille, avec qui j'aurais signé un contrat et qui m'aurait représenté à vie. Personne n'aurait vraiment su que j'existais. La personne aurait fait du play-back et j'aurais chanté depuis les coulisses. J'y ai vraiment réfléchi longuement..."