Musique / Festivals

Le chanteur Carlos, figure de la chanson populaire française et fils de la psychanalyste Françoise Dolto, est mort jeudi matin à Paris à l'âge de 64 ans des suites d'un cancer, a-t-on appris auprès de sa soeur Catherine Dolto-Tolitch. "Carlos est décédé ce matin à 09h45 (8H45 GMT) à l'hôpital Beaujon", à Clichy (banlieue parisienne), a-t-elle précisé à l'AFP. "Il a été très courageux", a souligné sa soeur.

Mme Dolto-Tolitch a indiqué que les obsèques de Carlos auraient lieu "sans doute mardi", sans autre précision. Né Jean-Chrysostome Dolto le 20 février 1943, il était le fils de Françoise Dolto, la célèbre pédopsychiatre française, morte en 1988, et d'un père russe, Boris Dolto, l'un des pionniers de la kinésithérapie en France.

Barbe fleurie, silhouette de bon vivant enveloppée dans des chemises à fleurs et des salopettes amples, il a enchaîné les tubes populaires et rigolos dans les années 1970/80, parmi lesquels "Tout nu, tout bronzé" (1973), "Rosalie" (1978), "Papayou" (1983), "T'as l'bonjour d'Albert" (1985) ou "Le tirelipimpon" (1989).

Après un diplôme de kinésithérapeute, il opte définitivement pour le show-biz en 1962, suivant partout le couple formé par les chanteurs Johnny Hallyday et Sylvie Vartan. Infatigable chanteur, il multiplie pour ses débuts les galas dans les campings, en suivant la caravane du Tour de France, et pendant 18 étés, de 1988 à 2005, se produit partout lors de tournées en France organisées par la radio de ses débuts, Europe 1.

Après le succès du "Big Bisou" en 1977, sa carrière de chanteur s'essouffle. Il tourne alors une série de spots publicitaires pour une boisson, et se produit notamment dans un parc d'attractions, Mirapolis. Ce bibendum jovial et bon vivant avait comme autre passion la pêche au gros.

Hommage à Carlos