Madonna est-elle has been ?

F. S. et Ch. V. Publié le - Mis à jour le

Musique / Festivals Ce jeudi soir, lors de son concert au stade Roi Baudouin, la Madone s’est fait attendre. Un peu. Beaucoup.

N’est-ce pas là un des privilèges que lui accorde son statut de Reine de la pop ?, s'interroge La Dernière Heure. Faire patienter son public, qu’il se soit déplacé en surnombre ou qu’il remplisse, comme ici au Stade roi Baudouin, 60 % des gradins.

Il faudra attendre la 4e chanson et un jamais démodable Papa don’t preach pour que le public de la Madone exulte. Et si la pluie s’en mêle (beaucoup) la reine de la pop n’en a cure, ou, en anglais dans le texte d’un des extraits de MDNA, I Don’t give A...

Et tant pis, s’adresse-t-elle enfin au public si ses cheveux “ne ressemblent à rien” ou si elle devra s’arrêter en plein strip tease très attendu sur Human Nature pour cause de vêtements détrempés et de rhume déjà attrapé… ” Shit !”

Pourtant, malgré toutes ses acrobaties, ses tableaux parfois ésotériques qui demandent réflexion, sa sexy attitude qui n’a pas pris une ride, son mash up de Express Yourself et de Born this Way (pied de nez à Lady Gaga, la ‘copieuse’) Madonna nous a laissé, au stade Roi Baudouin, avec un sentiment de trop peu.

La Belgique n’est d’ailleurs pas le seul pays où son concert était loin d’afficher sold-out. Alors, comment expliquer aussi peu d’engouement pour ce qui devait être l’événement musical de cet été, alors que son show hallucinant lors du Super Bowl, en janvier, avait créé l’événement ?

Flop de son album

Selon La Dernière Heure, il y a sans doute tout d’abord le flop de son nouvel album, M.D.N.A. , qui était censé servir de moteur à sa tournée. Malgré un premier extrait entraînant servi par un clip rigolo (avec la Madone en pom-pom girl), le public ne s’est pas rué pour l’acheter. Après avoir vendu 390.000 exemplaires en première semaine aux USA, le disque a connu une chute de 90 % en seconde semaine. Du jamais vu ! Madonna aura beau proposer un clip plus sexy comme deuxième extrait, c’était trop tard. L’album était déjà mort et enterré.

Trop vieille ?

La question que tout le monde se pose, c’est évidemment de savoir si Madonna, qui va fêter ses 54 printemps le 16 août, ne devient pas trop vieille pour se déguiser en cheerleader en jupette ou afficher des tenues sexy. Pour la jeune génération, c’est un peu mamie en bas nylon. Ce qui marchait jusqu’à il y a peu n’accroche plus.

La concurrence de Lady Gaga

Bien sûr, depuis sa venue en Belgique il y a trois ans, Madonna a dû faire face à une nouvelle concurrence, celle de Lady Gaga, qui la bat désormais à plates coutures en matière de tenues extravagantes et de provoc’. Pour la jeune génération, elle est sans doute dépassée.

Des tickets trop élevés

Il y a aussi la crise qui est passée par là. Des places jusqu’à 150 euros, ce n’est pas donné. Et celles à 45 euros sont les moins bonnes : tout en haut des gradins sur le côté !

Vive la provoc’

Ces réservations décevantes expliqueraient-elles les provocations à répétition de Madonna depuis le début de sa tournée ? En tout cas, à pratiquement chacune de ses représentations, elle arrive à faire parler d’elle et à créer le scandale : quand elle n’affuble pas Marine Le Pen de la moustache d’Hitler, qu’elle ne montre pas un de ses seins ou ses fesses, elle se met à pleurer devant tout le monde. C’est peut-être l’ultime argument pour convaincre les indécis d’acheter leur place en dernière minute…

Publicité clickBoxBanner