Musique / Festivals

Le célèbre rappeur américain Snoop Dogg s'en est pris au président américain Donald Trump, très impopulaire au sein de la communauté hip-hop, en sortant jeudi un nouveau single intitulé "Make America Crip Again". Le titre du morceau est un détournement du slogan de campagne de Donald Trump, "Make America Great Again", et fait référence au gang de Los Angeles des Crips, auquel Snoop Dogg est affilié.

La couleur fétiche des Crips est le bleu, en opposition au gang rival des Bloods, qui s'habillent en rouge. La couverture du projet de Snoop Dogg représente d'ailleurs une casquette bleue sur laquelle est écrite "Make America Crip Again", alors que la casquette de Donald Trump et ses supporteurs, sur laquelle figurait le slogan original, était rouge.


Le rappeur de Long Beach, la banlieue de Los Angeles, a annoncé que le morceau ferait partie d'un EP de huit titres au titre éponyme, qui sortira la semaine prochaine.

Sur le single publié jeudi, le rappeur de 45 ans s'en prend en des termes virulents à l'usage intensif de Twitter du président américain, et défend Colin Kaepernick, le joueur de football américain qui a lancé le geste de protestation consistant à mettre genou à terre pendant l'hymne national.

Kaepernick s'était pour cela attiré les foudres de Donald Trump, qui l'avait notamment qualifié de "fils de pute". "C'est toujours l'Amérikkke avec les +k+, crois moi" ("This is still Amerikkka with the k's, believe that"), rappe également Snoop Dogg, en référence au Ku Klux Klan.

Snoop Dogg, de son vrai nom Calvin Broadus, avait déjà sorti en mars dernier un clip pour son morceau "Lavender", dans lequel il fait mine de tirer sur un clown ressemblant au président américain.

Ce dernier lui avait répondu par un tweet: "Pouvez-vous imaginer le tollé si Snoop Dogg - carrière raté et tout ça - avait tiré sur le président Obama ? Peine de prison !".