Musique / Festivals "Xscape", 3e album posthume du roi de la pop est mis en musique par des ténors du R’n’B.

L’annonce de la sortie d’un nouvel album de Michael Jackson, c’est avant tout une histoire de gros sous. Celle qui voit la maison de disques Sony et les légataires de MJ signer en 2009, quelques mois après la mort de Bambi, un accord d’un montant record, évalué à l’époque à plus de 250 millions de dollars (181 millions d’euros) afin de pouvoir exploiter la musique inédite de la star américaine. Le contrat stipulait la sortie de sept nouveaux albums en dix ans, mélangeant inédits et rééditions - en gros, tout et n’importe quoi.

Le premier de ces albums posthumes présenté comme inédit, "Michael", publié fin 2010, fit l’objet d’une polémique autour de l’authenticité de la voix de MJ. Il y eut ensuite la réédition "Bad" (2012), guère emballante.

Voici donc la troisième galette. Que trouve-t-on sur "Xscape", dans les bacs depuis vendredi ? L.A. Reid, le patron d’Epic (filiale de Sony), n’est apparemment pas allergique à la poussière. Il est allé piocher dans quarante années d’archives du roi de la pop et n’a retenu que des titres pour lesquels ce dernier avait enregistré l’ensemble des parties vocales - gage que MJ aimait ces chansons selon Reid, interviewé par le Billboard. Commentaire étonnant : tout le monde sait qu’au moment de finaliser son album, un artiste écarte toujours un certain nombre de morceaux pour des raisons que lui seul connaît !

Huit titres

"Xscape", ce ne sont que huit titres (l’édition "Deluxe" comprend les VO de ces titres ainsi qu’un documentaire) qualifiés d’inédits dans le sens où ils ne figurent sur aucun enregistrement commercialisé à ce jour, même s’ils ont déjà, sous une forme ou une autre, circulé sur Internet. Les versions enregistrées pour l’album ont été "modernisées" (à la demande expresse de Reid). Aux côtés de Timbaland, producteur de renom dans le milieu R’n’B (Justin Timberlake et Beyoncé), d’autres faiseurs de tubes comme le collectif Stargate (Beyoncé, Rihanna…), Rodney Jerkins (Black Eyed Peas, Lady Gaga…), Jerome "Jroc" Harmon et John McClain. La voix de Jackson est bien mise en avant, ses onomatopées ne manquent évidemment pas à l’appel et les arrangements de cordes ou de piano sont nickel. Ce n’est pas Justin Bieber, annoncé dans un premier temps, que l’on retrouve pour un duo virtuel mais Justin Timberlake ("Love Never Felt So Good").

Histoire de marquer le coup, la branche belge de la maison de disques a prévu un "happening" ce samedi entre 10 et 18 heures, à la gare de Bruxelles Midi qui abritera un labyrinthe de 5 m sur 7, avec un hologramme en 3D de MJ reprenant ses mouvements de danse les plus connus. En 2013, MJ était la célébrité décédée ayant "gagné" le plus d’argent dans le monde. Rebelote pour 2014 ?