Musique / Festivals

La chanteuse colombienne Shakira (trois trophées), Renaud (deux), Indochine, Jenifer ont été les principaux lauréats des 4èmes NRJ Music Awards décernés samedi soir en ouverture du 37ème MIDEM (Marché international du disque et de l'édition musicale), qui se tient jusqu'au 23 janvier à Cannes.

Retransmis par TF1, ces trophées décernés par un vote du public récompensaient les artistes les plus diffusés au cours de l'année 2002 à la radio.

Voici le palmarès complet :

- Révélation francophone de l'année : Jenifer.
- Révélation internationale : Las Ketchup.
- Artiste masculin francophone: Gérald de Palmas.
- Artiste masculin international: Billy Crawford.
- Artiste féminine francophone: Mylène Farmer.
- Artiste féminine internationale: Shakira.
- Album francophone: "Paradize" (Indochine).
- Album international: "Laundry Service" (Shakira).
- Groupe international : The Calling.
- Groupe ou duo francophone : Renaud et Axelle Red.
- Chanson francophone : "Manhattan-Kaboul" (Renaud et Axelle Red).
- Chanson internationale : "Whenever, whatever" (Shakira).
- Site internet musical : Jennifer Lopez.

Par ailleurs, des hommages ont été rendus à Johnny Hallyday comme "homme de l'année" et Phil Collins pour l'ensemble de sa carrière. Robbie Williams, Mariah Carey ont notamment participé à la soirée.

Voici les échos des coulisses des NRJ Music Awards 2003:
- Johnny Hallyday ("homme de l'année" aux NRJ Music Awards 2003) : "Aujourd'hui, on n'a pas à pâlir en France des talents d'auteurs et compositeurs. Pendant longtemps, on devait se contenter de faire des adaptations américaines et puis il y a eu Michel Berger et Goldman. Je suis un inconditionnel de Gérald de Palmas (NDRL: NRJ Awards de l'artiste masculin francophone de l'année). Il n'a pas besoin de moi pour avoir du succès". "Le public français est le plus fidèle. Ce qui est important, c'est de rendre heureux le public et de lui faire oublier ses soucis", aussi estimé l'idole des jeunes en coulisses.
- Phil Collins (trophée d'honneur) : "J'ai commencé la musique à l'âge de cinq ans. La musique, c'est ma vie. Je dédie ce prix magnifique à ma femme et à mes enfants. Grand merci au public français pour toutes ces années de fidélité !".
- Jenifer (révélation francophone de l'année) : "Participer à la Star-Academy m'a fait gagner des années dans ce métier. Je ne l'oublie pas. Je reste les pieds sur terre. Etre récompensée par le public est le plus important".
- Alarme surprise - La sirène d'alarme du palais des festivals de Cannes s'est déclenchée au cours de l'émission et a été distinctement entendue pendant plusieurs minutes sur l'antenne de TF1 et NRJ, provoquant la colère de Gérard Louvin, le producteur de la soirée. Sur la scène à ce moment là, Stomy Bugsy a rassuré le public en supposant qu'il s'agissait d'un gag d'Anthony Kavanagh, le maître de cérémonie. Plusieurs plaisantins, parmi les spectateurs, étaient en fait en cause.
- Le "bunker" sous haute protection - 150 vigiles ont été recrutés par TF1 et NRJ pour assurer la sécurité des artistes, nominés et VIP, à l'intérieur et aux abords du Palais des Festivals. A la limite de la paranoïa, des mesures exceptionnelles justifiées par les organisateurs par la présence de star internationales comme Robbie Williams, Mariah Carey et Phil Collins.
- "La musique, art des muses" - Pour Etienne Mougeotte, la musique est "l'art des muses exprimant si profondément joies et peines, espoirs et déceptions de l'existence humaine". Dans le programme officiel des IVe NRJ Music Awards, le vice-président de TF1 plaide pour que 2003 soit "une année flamboyante pour la musique".
- Lauréats, nominés et VIP se sont retrouvés après la cérémonie au salon des ambassadeurs du Palais des festivals pour fêter l'événement. NRJ et TF1 ont confié à Jean Roch, l'un des princes des nuits parisiennes, fondateur et animateur du VIP Room, sur les Champs-Elysées, l'organisation de la fête.
- Les NRJ Music Awards avec l'Institut de France - Une partie des recettes de la vente du double CD de la cérémonie 2003, sera reversée à l'Institut de France à l'initiative de la Fondation NRJ. Cet opus réunit quarante titres, succès des nominés et lauréats de la compétition et tubes de l'année.