Petit guide ardent du jeudi

Nicolas Capart Publié le - Mis à jour le

Musique / Festivals

Depuis 2006, le festival installe ses podiums en bord de Meuse début juillet et attire, le temps d'un long week-end, les oreilles gourmandes vers la cité liégeoise. Pourtant, bien des choses ont changé depuis son édition première qui voyait Indochine, Nada Surf, Cocorosie et Echo & the Bunnymen se partager le haut de l'affiche. À l'époque, l'événement avait attiré quelques 25 000 visiteurs, dont beaucoup demeuraient des amateurs autochtones. Aujourd'hui, il brasse trois fois plus de monde - qui parfois vient de loin pour assister à la grand messe du Parc Astrid - et semble en passe de battre son record de 70 000 festivaliers présents l'été dernier. Une semaine après le défilé mainstream de Werchter et juste avant les dédales alternatifs de Dour, Les Ardentes ont réussi le pari de s'imposer à l'horizon (f)estival belge comme un mélange des deux. Une sorte de Pukkelpop version wallonne, conviant à Liège autant de superstars du showbiz que d'artistes des scènes indépendantes. Quatre journées de notes éclectiques au fil desquelles nous vous guidons au quotidien, histoire de ne rien manquer de la fête.

Jeudi donc, le coup d'envoi des joyeusetés musicales sera donné en mode classic rock, avec la présence de deux monstres sacrés du genre. Madame Patti Smith, d'abord, prêtresse punk de la grande époque qui, en dépit de ses soixante-cinq ans, a toujours le feu et livrera un set très attendu sur la scène HF6 couverte. Mister Morrissey, ensuite, figure mythique du rock d'Outre-Manche s'il en est, qui occupera la grande scène Open Air dès 23h. Mais, parmi autres cadors, on ne saurait que trop vous conseiller les facéties scéniques des géniaux Français Dionysos, que l'excellente réputation en live précède désormais, en dépit d'un dernier opus en demi-teinte. On notera la venue du duo pop Ting Tings pour les plus jeunes et de l'extra-terrestre Soko (notre photo), qui viendra délivrer son folk épidermique sur terre le temps d'un concert. Enfin, au rayon découvertes, vous trouverez les folkeux de Shearwater, les bricoleurs pop Here We Go Magic ou les rockeuses psychés de Warpaint en tout début de soirée.

Publicité clickBoxBanner