Musique / Festivals

Le Graspop Metal Meeting s'ouvre ce jeudi soir à Dessel. À l'image des Guns&Roses, Ozzy Osbourne et Iron Maiden, les têtes d'affiche du festival ne sont plus toutes jeunes. Un véritable challenge pour les programmateurs.

Les concerts de métal n’ont jamais attiré autant de monde. Les salles belges comme le Trix ou le Magasin 4 ont fidélisé un public, les festivals alternatifs émergent un peu partout avec un certain succès, et les grands raouts comme le Graspop Metal Meeting (Dessel) ou le Hellfest (Clisson, France) affichent généralement complet. Mais un autre constat, moins reluisant, s’impose : les grands festivals convient systématiquement les mêmes têtes d’affiche. Chaque année ou presque, Black Sabbath, Iron Maiden, Alice Cooper, Judas Priest, Scorpions et autre Marilyn Manson se croisent sur les grandes scènes européennes. Depuis leur reformation, les Guns&Roses ont rejoint les rangs, mais Mötorhead a disparu, et la plupart de ces ténors sont vieillissants.

ANALYSE