Musique / Festivals

Rencontrer le violoniste Lucien Durosoir (1878-1955) à travers sa correspondance de guerre (Deux Musiciens dans la Grande Guerre - Tallandier) et le retrouver dans trois chefs -d’œuvre inconnus, c’est un choc. D’un côté, l’horreur "ordinaire" des tranchées, racontée au quotidien 4 années durant; de l’autre, des œuvres écrites entre 1919 et 1934, inspirées par l’épreuve mais savantes et fortes, magnifiquement révélées par le Quatuor Diotima. Française par sa rhétoriques, cette musique évoque aussi Chostakovitch par son âpreté, sa complexité, ses alternances de révolte et de résignation poignante, sa liberté.

Alpha - 1 CD - 79 min 36 sec - Alpha 125