Remportez 20x2 places pour la soirée Fifty Fifty, avec la fille de Steven Spielberg, du mercredi 24 octobre

Valentin Dauchot Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Musique / Festivals C'est reparti pour un tour de découvertes ! Après le lancement officiel de la saison 2018-2019 avec Flavien Berger, il y a quelques semaines, les soirées Fifty Fifty reviennent au C12 (Bruxelles), ce mercredi 24 octobre.  

Comme nous sommes partenaires et que nous avons bon coeur, nous vous offrons 20x2 places pour assister aux shows de Yusuf et Buzzy Lee (Aka Sasha Spielberg... Oui, oui "la fille de").

Pour les remporter, rien de bien compliqué: direction Facebook et notre page "Let it Sound" où il suffit de "liker" et partager ce post (un classique). 

Tirage au sort et résultat ce mardi 23, à 12h.


Un artiste international + un Belge = deux concerts

Comme d'accoutumée, aucune place n'a été mise en vente pour cet événement. Pour rappel, chaque mois, FiftyFifty propose à une centaine de personnes d'assister sur invitation à un concert qui associe systématiquement un artiste belge et son alter ego international. Après Tamino et Tim Dup, Ulysse et Eddy de Pretto, Zwangere Guy et Lomepal, Angèle et l'Impératrice, voici donc Buzzy Lee et Yusuf, pour le plaisir des écoutilles chanceuses...

© D.R.


Buzzy Lee, ou la vraie vie de Sasha Spielberg

À 28 ans, la fille cadette de Steven Spielberg se libère de l'héritage familial et entame brillamment une carrière musicale avec "Facepaint", très bel essai electro-pop rêver et intime. Vous voulez en savoir plus ? Retrouvez notre entretien déjanté avec la jeune femme, qui revient sur sa musique, le poids de son patronyme et son addiction à Instagram.



Yusuf, le petit génie de la musico-thérapie

Jonas Steurs, lui, n'a rien d'un débutant. À 22 ans, le Louvaniste s'est frayé un chemin jusqu'en finale du concours "De Nieuwe Lichting" de Studio Brussel avec son groupe, et présente désormais sous le nom de "Yusuf" son premier EP solo : "Balm". Ensemble difficilement descriptible de chansons envoûtantes, qui rappellent inévitablement "The XX", avec leur instrumental électronique minimaliste. 


Valentin Dauchot

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM