Musique / Festivals

L'affiche du festival de Verbier (officiellement: "Verbier Festival", quoique situé en Suisse romande) suscite un mélange de fascination et d'incrédulité: à part l'opéra, tout ce dont peut rêver le mélomane le plus éclectique, le plus exigeant, le plus prospectif, le plus conservateur, le plus huppé, le plus modeste, s'y retrouve à profusion. Avec, en face, immense et sublime, la montagne, pour donner la mesure des enjeux. S'il fallait classifier les innombrables concerts proposés dans le cadre du festival, on pourrait, tout au plus, distinguer les concerts gratuits (il y en a et ils sont nombreux) et les concerts payants. Et parmi ceux-ci, ceux donnés par les stars mondiales et ceux donnés par les "simples internationaux". De toute façon, les artistes du festival raffolant des rencontres, des découvertes et des échanges (c'est souvent pour cela qu'il y viennent), tout se retrouve dans tout et réciproquement (proverbe suisse célèbre), gage de l'ivresse propre au cocktail de Verbier. Des noms : le concert d'ouverture (ce jeudi 20 juillet) rassemble l'UBS Verbier Festival Orchestra, The Collegiate Chorale (New York), James Levine, Anne-Sophie Mutter, Thomas Quasthoff et Mia Persson pour un concert dédié à Brahms; deux jours plus tard, l'orchestre, le choeur et le chef se retrouveront avec Lang Lang, Renée Fleming, Anne-Sophie von Otter, Kenneth Tarver et René Pape, plus tard encore, l'orchestre passera aux mains d'Esa-Pekka Salonen, avec Evegny Kissin au piano, puis de Heinrich Schiff avec Sarah Chang au violon, de Sir Andrew Davis avec Joshua Bell au violon etc.; entre temps, les solistes se seront produit en récitals, entre eux ou avec une autre bande, celle de Martha Argerich (en gros), avec les frères Capuçon, Mischa Maïsky, les soeurs Labèque, Lars Vogt, Hélène Grimaud, Janine Jansen etc., dans des configurations d'un luxe inimaginable ailleurs qu'à Verbier. Si les "grands concerts" se passent dans la "salle" Médran (vaste tente avec gradins), l'église, la chapelle protestante et le hameau accueillent les récitals, les concerts de musique de chambre - où se produisent, notamment, les quatuors Jérusalem et Aviv, ces derniers dans l'intégrale Chostakovitch - et le jazz. Aux concerts, s'ajoutent d'autres activités très suivies : les master classes - sept disciplines, avec le concours, notamment, de Dmitri Bashkirov, Zakhar Bron, Heinrich Schiff, Teresa Berganza et Thomas Quasthoff ; les conférences, les présentations de concert et les ateliers destinés aux enfants; le "Verbier Festival Amateur Chambre Music", une semaine au cours de laquelle des amateurs du monde entier (dont I Cambristi of Belgium) se retrouvent pour "musiquer" ensemble sous la houlette du Carducci Quartet, de Paul Coker et de Gabor Takacs; et le Fest'Off, proposant durant toute la durée du festival des concerts et des activités dans les espaces publics de la ville et dans la nature. Les places ne sont pas données mais les répétitions, les master classes et le Fest'Off - sont gratuites. Et le site est exceptionnel...

Festival de Verbier - du 20 juillet au 5 août - www.verbierfestival.com - 041 (0) 27771 82 82