Musique / Festivals

Transformer l’essai ? L’an dernier, la violoncelliste Amy Norrington, bien connue dans les milieux musicaux internationaux basés en Belgique, avait réussi l’organisation de la première édition d’un nouveau festival, Résonances.

Pour 2011, la deuxième édition devrait confirmer les promesses de la première, même si le mois de mai (fût-il à des températures estivales) n’est pas aussi favorable que les mois d’été pour se livrer sans arrière-pensées aux joies festivalières. Résonances est un festival de musique de chambre, essentiellement basé dans le Brabant wallon, mais qui essaime également en dehors comme le prouve cette soirée organisée vendredi au beau château de Vêves.

Il se concentre cette année en quatre jours, mais le programme sera chargé. Le programme du concert d’ouverture, jeudi, sera mittel-européen, avec Dohnanyi, Dvorak, Webern et Brahms, entre trios et quintette. Vendredi, on restera dans la même ambiance avec le Quartettsatz de Schubert, le premier sextuor de Brahms et le très rare quintette de Bruckner. Samedi, à Ottignies, il y aura un récital en matinée (violon et piano, Schumann, Schubert et Brahms) et un concert de trio et quintettes le soir, un Britannique (Elgar) venant cette fois se mêler aux continentaux (Haydn et Mendelssohn). Dimanche, enfin, à Ohain, un "concert extravaganza" réunira une bonne partie des musiciens du festival autour de six œuvres : Beethoven, Ravel, Mozart, Fauré, Liszt et Dvorak.

La Hulpe, église Saint-Nicolas, jeudi 12 mai à 19h30 ;

Celles, château de Vêves, vendredi 13 mai à 20h ;

Ottignies, Grange du Douaire, samedi 14 mai à 16h30 et 19h30 ;

Ohain, église Saint-Etienne, dimanche 15 mai à 17h30. Prix des places : de 10 à 25 €. Rens. : 0495.52.60.80, www.festival-resonances.be

Le festival Résonances offre 10 places pour le concert du 12 mai à La Hulpe. Il suffit d’appeler au 0495.52.60.80.