Musique / Festivals Chuck Berry n'a pas encore dit son dernier mot. Parti le 18 mars dernier à l'âge de 90 ans, le père du Rock N Roll a sorti ce vendredi son ultime album solo. Une petite pépite ( lire ici) enregistrée dès les années 80, mais finalisée dans les semaines qui ont précédé sa mort. De quoi magnifier encore un peu plus l'héritage culturel colossal laissé derrière lui par ce guitariste de génie, dont le son a directement inspiré tous les guitaristes contemporains de rock n' roll. Petit passage en revue non exhaustif des stars de la six cordes qui n'auraient jamais vu le jour sans a technique et le jeu de scène du Chuck.

Keith Richards (The Rolling Stones)


De loin le disciple le plus évident et le plus assumé de Chuck Berry, que Richards n'a cessé de citer comme principale source d'inspiration tout au long de sa carrière. Très proches de Berry, les Stones ont d'ailleurs repris et enregistré quantité de morceaux initialement interprétés par leur père spirituel dont "Around and Around", "Let it Rock" "Carol" et bien entendu "Come On" que Jagger et compagnie ont réinterprété sur le tout premier single de leur carrière.





Petite anecdote croustillante: Richards, qui n'a jamais été la rockstar la plus avare en mésaventures, s'est vanté il y a quelques années d'avoir pris un bon coup de poing dans les dents de le part Chuck Berry, dont le mauvais caractère a lui aussi été mis en avant à de multiples reprises. Ce qui n'a pas empêché les deux gaillards de régulièrement se croiser sur scène et de se rendre hommage. Pour ne citer qu'un des nombreux exemples en la matière, "Get the Ya ya's out", le mythique album live des Stones, compte deux reprises de Chuck Berry sur un total de dix morcaux.



John Lennon (The Beatles)

Pour Lennon, l'histoire est légèrement différente. Le chanteur, compositeur, guitariste des Beatles a lui fortement été influencé par les talents de songwriter de Chuck Berry, dont il a entre autres déclaré qu'il était l'un des tout premiers à " chanter de textes intelligents, dans les années 50, alors que tous les autres chantaient Oh, baby, I love you so". " C'est l'un des plus grands poètes de tous les temps, un 'poète rock' en quelque sorte." L'histoire mouvementée du rock, faite d'influences et de reprises, a pourtant failli mal tourner pour ces deux-là puisque le clan de Chuck Berry a poursuivi Lennon en justice pour plagiat, jugeant "Come Together" des Beatles fort similaire à "You Can't Catch Me".



Jimi Hendrix


De tous les disciples de Chuck Berry, Hendrix est sans doute le guitariste qui lui a rendu hommage de la façon la plus personnelle. Sa reprise de "Johnny B. Goode" est beaucoup plus proche de la réinterprétation que de la reprise. Toutes les caractéristiques de Jimi y passent ou presque: retour surpuissant, disto maximale, solo avec les dents, …





Angus Young (ACDC)


Grand spécialiste du dynamitage du rock n' roll à l'ancienne et autodidacte revendiqué, Angus Young a toujours cité Chuck Berry dans ses influences majeures, au niveau du jeu de guitare, mais aussi du jeu de scène. Le très célèbre pas de danse d'Angus fait d'ailleurs furieusement penser au mythique " Duck Walk" de Berry qui fût l'un des tout premiers à se déchaîner physiquement en live. La filiation musicale, elle, est criante sur "It's a long way to the top" (la cornemuse en plus, racines irlandaises des frères Young obligent) et consacrée par "School Days", composée par Chuck Berry et reprise par les vilains Australiens.


s

Mais tout cela n'empêche pas Brian Johnson, second chanteur d'ACDC arrivé après la mort tragique de Bon Scott, d'avoir une vision moins idyllique du "père du rock".




Bryan May (Queen)


Le plus grand admirateur de Chuck Berry est sans doute Bryan May. Le guitariste de Queen n'a jamais rencontré son héros, mais à la mort de ce dernier, il s'est fendu d'un texte de deux pages, dans lequel il commence par expliquer ceci: " J'ai été choqué d'apprendre qu'il était décédé. Puis j'ai été envahi par ce sentiment étrange que vous ressentez quand vous n'avez plus pensé à quelqu'un depuis des années malgré l'influence massive qu'il a eu sur votre vie. Je n'ai malheureusement jamais rencontré Chuck Berry. Mais dans un sens, il n'est peut-être pas plus mal que je sois resté le fan à distance que j'ai toujours été, depuis les premières minutes de mon histoire d'amour avec la guitare."

Eric Clapton


En 1986, un groupe de superstars formé entre autres par Keith Richards, Robert Cray et Eric Clapton a repris quelques-uns des morceaux les plus célèbres de Chuck Berry (présent lui aussi) pour célébrer le 60ème anniversaire de ce-dernier lors d'une jam session qui a fait l'objet d'un film: "Hail Hail Rock n' Roll". Inspiré par de nombreux bluesmen, Clapton n'a pas rendu d'hommage aussi appuyé à Berry que d'autres, mais a tout de même déclaré " Si vous voulez jouer du Rock 'N Roll ou tout autre air enjoué, vous finissez par jouer comme Chuck".



Elvis Presley

Last but not least, le "King" lui-même, souvent baptisé "le Chuck Berry blanc" a repris quelques-un des morceaux du maître.





Sans oublier Bruce Springsteen, Kurt Cobain, Jack White, les Sex Pistols, et les milliers d'autres…