Tomorrowland

Le festival dance et électro Tomorrowland se clôture dimanche soir à Boom (province d'Anvers) avec le set de Dimitri Vegas et Like Mike sur la scène principale. Les organisateurs, les festivaliers, les riverains et les forces de l'ordre tirent un bilan positif de cette 12e édition.

Les 180.000 tickets mis en vente étaient partis en 30 minutes, soit 60.000 par jour. Sur les 16 scènes, 400 DJ's se sont succédés dont David Guetta, Tiësto et Armin Van Buuren. Quelque 200 nationalités étaient représentées parmi les spectateurs.

La police locale de la zone Rupel, en charge de la sécurité n'a enregistré aucun incident majeur. Un total de 153 personnes se sont vues toutefois refuser l'entrée pour possession de drogue. Quelques signalements pour vols à la tire et tapage nocturne ont également été enregistrés. Un bilan définitif sera communiqué lundi.

Après le festival, une partie des visiteurs, baptisés les "People of Tomorrow" voyageront à travers l'Europe via un programme de découverte du continent. Ils avaient déjà participé à la "Belgian Journey" le 21 juillet sur la Grand-Place de Bruxelles.

Quelque 10.000 festivaliers étrangers prendront également le chemin du retour lundi à l'aéroport de Zaventem, annonce la compagnie aérienne Brussels Airlines. Une afterparty y sera organisée à leur attention devant la jetée A.


La rumeur du festival sur 2 week-ends prend de l'ampleur

Après le succès de la 12e édition du festival, la rumeur d'un retour à un festival s'étalant sur deux week-ends refait surface. "J'y suis absolument favorable", a indiqué le bourgmestre de Boom Jeroen Baert (N-VA), qui accueille le festival. "Ce serait très bon pour notre commune. Si l'organisation se déroule dans de bonnes conditions, c'est clairement une option." Du côté des organisateurs, la porte n'est pas fermée. "Nous enverrons un sondage à tous les festivaliers où nous leur demanderons comment ils ont vécu leur expérience", a confié la porte-parole Debby Wilmsen. "Ainsi, nous pourrons évaluer au mieux ce qui est nécessaire pour l'année prochaine. Les décisions ne seront prises qu'après cette évaluation."

"Il est clair que la demande sera encore forte l'année prochaine. Les 60.000 billets par jour ont été vendus en une demi-heure. Rien que pour les habitants de la commune voisine de Rumst, nous avons reçu 6.000 demandes... pour une commune de 8.000 habitants. Etant donné que le terrain n'est pas extensible, la possibilité d'organiser deux week-ends reste ouverte", afin de contenter davantage de visiteurs. "Il faudrait cependant conserver la même affiche, afin de s'assurer que personne n'achète des places pour les deux périodes."

En 2014, Tomorrowland avait déjà été organisé sur deux week-ends, à l'occasion de sa 10e édition.