Musique / Festivals

L'harmoniciste et compositeur de jazz bruxellois Toots Thielemans s'est éteint ce lundi matin à l'âge de 94 ans, a indiqué sa manager Veerle Van de Poel.  L'artiste est décédé à l'hôpital, où il avait été admis après une chute le mois dernier.

 "Toots Thielemans est décédé ce lundi matin dans son sommeil", a affirmé Mme Van de Poel. Il était hospitalisé depuis le mois dernier en raison d'une chute. "Il n'y a pas eu de complications. Il est mort de vieillesse, son corps était tout simplement épuisé", a-t-elle précisé.

Un registre de condoléances sera probablement ouvert plus tard dans la journée à La Hulpe, où Toots Thielemans résidait.

Jean-Baptiste Frédéric Isidore Thielemans ou, tout simplement "Toots", est l'un des musiciens belges les plus respectés et connus dans le monde. Il est décédé le lundi 22 août 2016 à l'âge de 94 ans. Né le 29 avril 1922 dans les Marolles à Bruxelles, Toots -surnom qui lui vient du saxophoniste Toots Mondello et du compositeur Toots Camarata-, a été directement en contact avec le monde de la musique.


Ses parents tenaient un café dans le plus vieux quartier de Bruxelles et y organisaient régulièrement des concerts d'accordéon.

Toots découvre l'harmonica en 1938. Agé de 16 ans, le jeune bruxellois s'imprègne de l'univers des films de Ray Ventura. Ce n'est que durant la guerre qu'il sera piqué par le virus du jazz. Toots joue alors de la guitare dans des music clubs et prend Django Reinhardt et son style jazz manouche comme exemple.

Si Toots joue un bon nombre de concerts en Belgique, c'est aux Etats Unis, où il émigrera en 1952, qu'il percera en jouant notamment avec l'un des virtuoses du saxophone alto: Charlie Parker. Ce sera cependant Benny Goodman, célèbre clarinettiste new-yorkais, qui lui offrira sa première percée internationale en le faisant participer à sa tournée européenne.

En 1962, il compose "Bluesette", morceau auquel il doit en grande partie sa renommée internationale.


Toots sera également soliste à l'harmonica pour certains films de cinéma comme "Midnight Cowboy" et "Jean de Florette".

Devenu une référence à l'harmonica et un monument dans le monde du jazz, il jouera avec Charlie Parker, Ella Fitzgerald, Quincy Jones, Bill Evans, Frank Sinatra, Ray Charles, Larry Schneider, Oscar Peterson et bien d'autres encore.


En 2001, il recevra les honneurs du roi Albert II de Belgique lorsque celui-ci lui conférera le titre de baron. En 2009, il recevra la plus grande distinction pour un jazzman américain: le jazz master award.


En mars 2014, l'harmoniciste nonagénaire décide de mettre un terme à sa carrière. L'artiste a expliqué qu'il ne se sentait plus suffisamment en forme pour assurer des concerts complets.