Musique / Festivals

Dernier baroud d'honneur à Liège, où les Ardentes – toujours arrosées de rayons – entament leur dernière ligne droite ce dimanche.

- Flop : Alkpote rime avec…

Samedi soir, le hip hop demeurait conquérant au 4000, mais c'est à sa version bisounours que nous avions droit. Orelsan en cloture – dans une moindre mesure – et surtout la fratrie Big Flo&Oli, avaient désamorcé en dilettante toutes les vilaines tensions qu'avaient pu laisser aux ainés les méchants emcees qui sur les planches ardentes depuis jeudi les avaient précédés. Un peu de texte, de surréalisme, de positivité et de bonnes vibrations qui auront sans doute plu à une certaine frange du public. Mais l'empereur du sale Alkpote allait en trois rimes tout dégueulasser… Ayant fait de la crasse son fond de commerce de manière détendue et totalement assumée, Atef Kahlaoui de son petit nom débarquait en terres liégeoises et sur la Wallifornia Beach comme à la maison… Et en terrain conquis. Mais la vulgarité c'est comme l'huile de truffe, ça ne s'appécie vraiment que servi en petites quantités. Etait-ce le soleil, la fatigue ou l'écoeurement… nous avons bifurqué.

© elodie ledure

- Flop : La Squale n'avait pas pied

Il était l'une des raisons de notre présence ce week-end en bord de Meuse. L'un de nos gros coups de coeur rap français du moment, dont on apprécie la fougue, l'authenticité, le sourire indéfaillible et contagieux, mais par dessus tout ce caractère incandescant… Un tempérament couleur locale au festival ardent. Le jeune rappeur casse-cou, d'origine algérienne et natif de Créteil, représente la Banane, quartier bouillonnant du 10e parisien, et publiait il y a quelques semaines un premier album qui récoltait bien des suffrages, nôtres compris. Pourtant, et ça nous peine de le rédiger, ça ne l'a pas trop fait. Aussi énorme était-il, le coeur du jeune rappeur n'a pas suffi à remplir ce trop grand Parc et cette vaste scène si tôt au creux de l'après-midi. Moha a eu beau s'époumoner, offrir trop de torse et de voix et déverser son énergie… On peina à l'entendre dans cet écrin pas adapté à lui. Pour lequel n'était-il peut-être pas assez préparé... Mais nous retournerons l'applaudir en salle, c'était juste un rendez-vous manqué.

+ Top : Tu ne connais pas Angèle ?

Pour donner l'estocade à l'après-midi et ouvrir au mieux la dernière nuit, les clés de la grande scène des Ardentes avaient été confiées à l'incontournable Angèle. Couleur Café la semaine dernière, Werchter hier, la blondinette noire-jaune-rouge la plus célèbre des internets venait gratifier la belle Liège d'une petite visite estivale. Si la demoiselle apprend doucement mais de plus en plus sûrement les rouages de son nouveau métier, et si quelques griefs ou critiques demeurent et pourraient se justifier, la présence de la fée pop bruxelloise ici a plus que ravi… Chacune de ses ritournelles ont trouvé écho dans le parterre et les sourires tant et plus y poussèrent. Angèle c'est comme Uncle Ben's, c'est toujours un succès.

© elodie ledure