Musique / Festivals

Nous étions à Tomorrowland ce dimanche, voici ce que nous avons aimé et ce qui nous a franchement lassés.

Top/Flop : l'ultratop des remixes

Nous l'avons déjà écrit, les DJ's EDM remixent en permanence des tubes connus avant de les ensevelir sous un tsunami de basses. Comme on pouvait s'y attendre, "Seven Nation Army" des White Stripes, "Jump Around" de House of Pain et les vieux hits techno 90's des Milk Inc et autre 2 Unlimited se taillent la part du lion. Niveau créativité, on n'est donc pas très loin du DJ de foire au boudin. Plus curieusement, les vieux hits des Red Hot Chili Peppers ont la cote, les beats puissants de The Crystal Method tout autant, et Tiestö a remixé Zombie des Cranberries, posant la question de la limite à situer entre hommage et récupération. Viennent ensuite "It's Like That" de Run DMC, "I Love It" d'Icona Pop et "Sandstorm" de Darude. Pour l'instant, aucun "Smells Like Teen Spirit" ou "Killing In The Name" à signaler, mais nous n'avons pas suivi tous les concerts de la Main Stage.

Top : un peu de disco avec Boston Run

Navrés, mais nous vous emmenons encore sur la scène "The Core", ce dimanche. Arrivés avec un peu d'avance pour le set du rappeur Hamza en mode DJ, nous tombons nez à nez avec "Boston Run" qui lâche un joli petit set disco house, totalement en décalage avec le set r'n'b qui suit. Echauffement idéal avant de voir débarquer Idris "Stringer Bell" Elba et Pete Tong sur la même scène quelques heures plus tard. De feestje is in Boom ce vendredi, l'offre musicale est incroyablement variée.

Top : Boris Brejcha et sa "High Tech Minimal"

Nous l'avons vu à Awakenings puis à Dour, et nous ne parvenons toujours pas à nous en lasser. Avec sa High Tech Minimal, Boris a créé une arme de destruction massive, une techno house ultra rythmée qui vous attrape par les c****** pour ne plus jamais vous lâcher. Pour couronner le tout, ce petit bonhomme au charisme relatif arbore systématiquement un masque vénitien en début et fait partie des DJ's qui conçoivent leurs shows comme de véritables blockbusters. La grosse claque de cet après-midi avant d'aller applaudir Pete Tong, Maceo Plex, Richie Hawtin, Solomun, David Guetta et Joris Voorn.