Musique / Festivals

Les organisateurs du festival musical Tomorrowland ont envoyé samedi un e-mail à 64.007 personnes ayant acheté un ticket pour l'édition 2014 afin de les informer d'une fuite de données. "Le fichier en question ne contient que le nom, l'adresse e-mail, le sexe, l'âge et le code postal, donc pas de détails de paiement, de mots de passe ou d'adresses", soulignent-ils. Tomorrowland a été contacté le 23 octobre par son fournisseur Paylogic, qui a constaté une activité inhabituelle sur un sous-système obsolète. Après une analyse approfondie, un ancien fichier de Tomorrowland 2014 est apparu sur ce serveur. Il a été immédiatement mis hors ligne.

La fuite est limitée à une partie des acheteurs de tickets de 2014 et ne contient pas de données sensibles, assurent les organisateurs du festival, qui ont fait le choix de communiquer ouvertement à ce propos.

Du côté de Paylogic, les actions nécessaires ont été entreprises afin d'éviter que de tels fichiers puissent faire l'objet de fuites.

Les deux parties vont désormais examiner si d'autres démarches doivent être entreprises. L'Autorité de protection des données a été avertie et a ouvert une enquête.

"Nous ne sommes actuellement pas au courant d'une utilisation malveillante de la base de données. Mais nous demandons à être vigilants lors de la réception d'e-mails concernant des ventes de billets, des promotions ou d'autres destinataires ne provenant pas des canaux de communication officiels de Paylogic ou de Tomorrowland", précisent-elles.