Musique / Festivals

Plusieurs artistes et personnalités politiques ont réagi dès la nuit au décès de Maurane. La chanteuse belge a été retrouvée inanimée à son domicile de Schaerbeek lundi soir.

"Je n'arrive pas à croire que je ne t'entendrai plus rire, et chanter", a réagi la chanteuse Lara Fabian depuis le Canada. "Je suis assise ici dans mon petit bureau tout blanc à Montréal, je ne veux pas réaliser que tu n'es plus... Je ne peux pas... Je me dis que tu vas appeler et m'engueuler, parce que'on ne se voit pas assez", a-t-elle écrit sur sa page Facebook. "Une partie de ma vie vient de partir avec toi et je ne serai plus jamais la même."

Lara Fabian et Maurane interprétaient ensemble le titre "Tu es mon autre" sur l'album "Quand l'humain danse" paru en 2003.


"Nous avons partagé tant de rires... Ce soir mon chagrin est immense... Je ne peux pas croire que jamais plus nos voix ne s'élèveront ensemble...", a partagé sur Twitter l'ancienne interprète d'Esmeralda, Hélène Ségara.


"Quelle tristesse d'apprendre la disparition de Maurane, une des plus grandes voix, tant j'ai son visage et le son de sa voix gravés dans ma mémoire, mélange de douceur éternelle et de désillusion sur la vie", a pour sa part réagi le chanteur Christophe Willem sur Twitter. "Elle savait mieux que personne nous toucher en plein cœur car elle ne chantait pas, elle vivait sa musique, comme une respiration lente, profonde, pour essayer de suspendre le temps ne serait ce qu'un instant et adoucir mieux que personne ce monde."


Le présentateur Nikos Aliagas‏ a réagi sur Twitter :"Certains réveils sont comme des cauchemars. Quelle tristesse d'apprendre que tu es partie".


Toujours du côté du PAF, Nagui a fait part de sa tristesse de "ne plus entendre le rire, les vannes, la voix de Maurane".


Bernard Montiel a évoqué un "choc" au réveil. "Nos petits messages vont me manquer !"


"Impossible pour moi ce matin de me dire que Maurane nous a quitté. Impossible", a tweeté Jean-Luc Reichmann.

"La plus belle voix, l'oreille absolue, la générosité aussi". Voici les mots tweetés par Michèle Laroque à sa copine.


Les réactions du monde politique

Plusieurs personnalités politiques ont également réagi."C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris cette nuit la mort de Maurane", note dans un communiqué la ministre de la Culture à la Fédération Wallonie-Bruxelles, Alda Greoli (cdH). "Sa voix, son rire et sa sensibilité nous accompagneront encore longtemps sur les chemins de nos voyages musicaux et intérieurs. Maurane était une de nos chanteuses parmi les plus talentueuses, elle qui avait accédé à la reconnaissance internationale grâce à une qualité lyrique exceptionnelle, chaleureuse, espiègle, reconnaissable entre toutes."


"Une artiste engagée nous a quittés cette nuit. Maurane, une chanteuse hors du commun, une voix inspirante, une personnalité attachante", a souligné sur Twitter le Premier ministre belge Charles Michel.


Willy Borsus, ministre-président wallon, a signalé sa "profonde tristesse".


Pour le président du PS, Elio Di Rupo, la disparition de Maurane est "une tragédie".


Joëlle Milquet, ex-présidente du CDH, témoigne aussi de sa tristesse en évoquant "des matins que l’on ne veut pas connaître, pas croire".


La secrétaire d'Etat bruxelloise Fadila Laanan (PS) a noté que Maurane "manquera à tous ses fans et à la twittosphère où pleuvaient ses commentaires si sincères et sans tabous".


"Une voix magnifique reconnaissable entre toutes, une personnalité engagée et attachante, elle a fait rayonner la chanson française... #RIP #Maurane", a également écrit sur Twitter la chef de groupe cdH à la Chambre Catherine Fonck


Enfin, le président du MR, Olivier Chastel s'est aussi exprimé: "L'une des plus belles voix de la chanson française nous a quittés. Elle était Belge. Merci #Maurane pour ces émotions."