Politique

Ce mercredi, la ministre de la Culture devrait évoquer le dossier chahuté des contrats-programme au gouvernement.

Jeudi dernier, Alda Greoli (CDH), ministre de la Culture, annonçait ses décisions dans l’énorme dossier des contrats-programme (CP). Elle a eu le courage de mener ce dossier jusqu’au bout sachant bien qu’il susciterait inévitablement des remous. Si ceux qui obtiennent un CP ou sont fort augmentés sont nombreux, ceux qui ont été évincés ou ont été frustrés le sont aussi et ont souvent écrit des lettres ouvertes d’incompréhension ou de colère. (Exemple avec le théâtre de l'Ancre).

On sait que l’enveloppe budgétaire totale était bien moindre que les demandes et même bien moindre que les recommandations faites par les commissions d’avis.

L’augmentation inespérée de dix millions pour le budget 2018 des arts de la scène ne compensant pas la totalité des non indexations successives. Les frustrations étaient inévitables.