Politique

Le moment était très attendu par le monde culturel francophone, surtout dans le contexte de grosses difficultés budgétaires pour tout le secteur culturel. Jusqu’ici, la ministre s’était faite fort discrète, sans rien dévoiler de son programme, avec simplement une grande interview générale sur la culture dans nos colonnes (le 23 septembre) et puis l’annonce "rassurante" qu’il n’y aurait que 1 % de diminution des subsides en 2015.

Le monde culturel est inquiet, il a peur pour son avenir. Avant les élections, il disait qu’un refinancement était indispensable après quelques années de non-indexations. Or, il a eu une baisse, mais la "chance" de Joëlle Milquet est qu’ailleurs c’est encore pire et que le monde culturel francophone le sait : - 7 % pour la culture en Flandre, et parfois - 20 % pour la culture au fédéral.


Un article à lire en intégralité dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4,83€ par mois).