Politique

Léo Delcroix a succédé à ce poste au socialiste Robert Urbain, qui a démissionné le 8 juin 2009, permettant au dossier d'avancer plus rapidement. Mais les socialistes reprochent au nouveau commissaire de ne pas savoir déléguer et de ne pas apporter d'informations sur ce qui est fait avec l'argent apporté par les différentes entités. L'ancien ministre socialiste André Flahaut regrette ainsi de ne pas savoir qui occupera le pavillon, où en est l'engagement des budgets, et quels contrats ont été passés.

Les socialistes dénoncent un recours exagéré à des "mains flamandes". "Faux", rétorque Léo Delcroix qui annonce qu'un restaurateur namurois fera se relayer les chefs étoilés dans l'espace restaurant et qu'une société bruxelloise se chargera de l'animation 3D. "La plupart des contrats sont allés à des sociétés wallonnes alors que l'essentiel du sponsoring vient du Nord du pays", répond le commissaire.

Le pavillon belge sera prêt pour l'inauguration le 1er mai, assurent les responsables du projet. La présence sur place des représentants Belges, notamment issus des Provinces, n'est cependant pas encore confirmée. Le ministre-président wallon Rudy Demotte a fait savoir que la Région n'était pas favorable à de tels déplacements. La province du Luxembourg sera présente deux jours. Namur et Liège hésitent et le Hainaut n'est pas intéressé.