Politique

Après la mise en évidence de la pluie qui fuit dans les salles du musée des Beaux-Arts de Bruxelles (on doit y poser des seaux !), faute d'investissements de la Régie des Bâtiments pour restaurer le toit, voilà le cas, encore bien pire du Cinquantenaire. L'ancien secrétaire d'Etat à la politique scientifique Philippe Courard, parlait déjà d'un plan urgent commun à tous les niveaux de pouvoir pour sauver ce bâtiment qui abrite un musée richissime. 

Mais rien n'est encore fait. De Standaard mettait en une ce mardi, l'eau qui perce dans certaines salles, les traces d'humidité sur les murs,etc., dans certaines salles du musée, toujours faute d'investissements de la Régie des bâtiments, elle même prise au piège par les autres priorités du gouvernement (prisons, etc.). 

Pire: faute d'étanchéité ce sont les travaux et le budget offert par la Fondation Inbev Latour pour les salles Art nouveau qui seraient menacées.